du 16 mai 2018
Date

Choisir une autre édition

Le New York Times révèle une enquête conjointe du département de la Justice et du FBI, qui en serait à ses débuts. Les enquêteurs investiguent la société de ciblage électoral et ses contacts américains, quatre ans après l'aspiration de données de 87 millions de membres de Facebook (voir notre analyse).

Ayant (officiellement) mis la clé sous la porte, Cambridge Analytica est ici passée au crible sur ses transactions financières et la manière dont elle a récupéré les données en 2014. L'entreprise est accusée d'avoir exploité ces données volées dans la campagne de Donald Trump en 2016, même si elle le réfute toujours.

L'affaire a surtout mis en lumière le laxisme de Facebook sur le partage des données avec des tiers jusqu'en 2015. La société a opéré un important tour de vis ces dernières semaines, et bat sa coulpe devant les autorités américaines (tout en refusant de témoigner en Europe).

Concernant l'enquête en cours, le département de la Justice et le FBI n'ont pas répondu aux sollicitations du NYT.

Le département américain de la Justice enquête sur Cambridge Analytica
chargement Chargement des commentaires...