du 05 avril 2019
Date

Choisir une autre édition

L'ATEAC (Advanced Technology External Advisory Council) avait été annoncé la semaine dernière et sa mission était de conseiller le géant du Net sur cette épineuse question.

Au début de la semaine, une pétition demandait le retrait d'un des membres, Kay Cole James, accusé par certains d'avoir tenu des propos à l'encontre des personnes homosexuelles et transgenres.

Un autre aurait collaboré avec l'armée, tandis que Joanna Bryson, également membre du comité, prétend connaître « encore pire à propos d'un autre membre », sans entrer dans les détails.

Dans un communiqué repris par Reuters, Google confirme l'arrêt de son conseil : « Il est devenu évident que, dans l’environnement actuel, ATEAC ne peut pas fonctionner comme nous le souhaitions. Nous arrêtons donc ce conseil et retournons à la table à dessin ».

Le conseil d'éthique de Google sur l'intelligence artificielle n'aura duré qu'une semaine
chargement Chargement des commentaires...