du 11 juin 2018
Date

Choisir une autre édition

En test interne depuis quelques temps, il est désormais proposé aux clients de Blade. Seule la distribution de Canonical (dans ses versions 17.10 et 18.04) est supportée pour le moment.

Cela permet d'étendre un peu plus les possibilités, mais surtout de disposer d'une machine sous Linux, ayant accès à un bureau distant sous Windows pour jouer. Pratique pour ceux qui refusent de faire l'inverse à travers le bash intégré à Windows 10.

Notez au passage que la société tiendra une conférence de presse le 20 juin prochain afin de faire de nouvelles annonces. Ce sera sans doute l'occasion de faire le point sur l'évolution de ce service de PC « dans le Cloud ».

Le client Ubuntu de Shadow en bêta, bientôt de nouvelles annonces
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Le fabricant déclare à The Register qu'il s'agit de « rationaliser ses opérations » pour répondre à la baisse de demande en disques durs sur le long terme. L'usine malaisienne de Petaling Jaya (proche de Kuala Lumpur) fermera à la fin de l'année prochaine.

Si la demande pour les HDD est en baisse, celle pour les SSD suit la courbe inverse. Western Digital prévoit donc d'augmenter ses capacités avec une usine à Penang, toujours en Malaisie.

Copié dans le presse-papier !

Lancé il y a maintenant près de cinq ans, SteamOS est un système d'exploitation basé sur Linux et pensé pour les ordinateurs de salon. Problème, de (très) nombreux jeux proposés sur la plateforme de Valve ne fonctionnent que sous Windows, laissant SteamOS et donc les Steam Machines sur la touche.

Selon Ars Technica, la plateforme préparerait un outil maison baptisé Steam Play. Cest du moins la découverte faite par des utilisateurs de Reddit. Cette fonctionnalité n'a pas encore été annoncée par Valve, mais un texte de présentation l'accompagne : « Steam Play installera automatiquement des outils de compatibilité qui vous permettront de jouer à des jeux de votre bibliothèque conçus pour d'autres systèmes d'exploitation ».

Sans précision de la part de Valve, impossible pour le moment de prédire quelle forme prendra cet outil et quelles seront ses possibilités et performances. Et nous ne parlerons même pas d'un quelconque délai.

Copié dans le presse-papier !

Les développeurs ne profitent pas toujours de l'été pour se reposer. Ainsi, ces deux petits outils, qui livrent toutes les informations sur votre processeur et votre carte graphique, ont été mis à jour.

Le premier pour préparer l'arrivée des prochains Core de 9ème génération d'Intel (Coffee Lake-S), du Core i3-9400 au Core i9-9900K à huit cœurs. Il en est de même pour Coffee Lake-U. Les cartes graphiques NVIDIA auront désormais droit à la mention du fabricant de leurs puces mémoire.

Du côté de GPU-Z, la mouture 2.10 a surtout été l'occasion de corrections de bugs, mais aussi de l'ajout de la température CPU des puces Sandy Bridge et Ryzen, l'amélioration des graphiques, le support de la GDDR6, etc.

Copié dans le presse-papier !

Selon Golem.de, les performances seraient bien meilleures avec une Radeon RX Vega 64, par rapport à une GeForce GTX 1080 Ti.

Ainsi, les pilotes seraient en cause, et comme les cartes de NVIDIA sont le plus souvent utilisées dans les tests (même ceux effectués en interne par AMD) puisque ce sont les plus performantes du marché, ce serait passé inaperçu.

Reste à voir si la marque confirme l'information et publie un correctif dans les semaines à venir. Espérons aussi qu'AMD acceptera de prêter des Radeon RX Vega aux testeurs qui voudront vérifier ces chiffres (mais ça, ce n'est pas gagné).

Copié dans le presse-papier !

En avril dernier, l'agence spatiale américaine et Lockheed Martin annonçaient leur intention de construire un avion supersonique « silencieux ».

Durant l'été, la Nasa a signé un partenariat avec l'Office national d'études et de recherches aérospatiales (Onera). Les deux entités mettront en commun leurs connaissances techniques via un forum dédié.

Comme le rappelle Bruno Sainjon, PDG de l'Onera, c'est le prolongement d'autres travaux avec la Nasa sur l'atténuation du bruit des aéronefs.