du 04 mars 2019
Date

Choisir une autre édition

Le Canada lance la procédure d'extradition de Meng Wanzhou, directrice financière de Huawei

Depuis son arrestation mi-décembre, les États-Unis réclamaient cette extradition.  Une demande réitérée en janvier. C'est fait, annonce le ministère de la justice canadien, comme le rapporte l'AFP.

Une première étape qui ne préjuge pas du résultat. Cette décision fait suite à « un examen approfondi [...] Il existe suffisamment de preuves à présenter devant un juge d’extradition pour une décision » est-il précisé.

Meng Wanzhou est convoquée le 6 mars et connaîtra alors la date de son audience. « Le processus d’extradition s’annonce long et la décision finale sur l’extradition ou non de Meng Wanzhou reviendra au ministre canadien de la Justice, David Lametti », expliquent nos confrères.

Comme on pouvait s'y attendre, la Chine fait part de son mécontentement : « Il s’agit d’un incident politique grave » pour le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

De son côté, la principale intéressée a répliqué en attaquant le gouvernement canadien en justice pour violation de ses droits constitutionnels, comme l'explique Les Echos.

S'appuyant sur des déclarations des avocats de Mme Meng, nos confrères précisent que « la police fédérale canadienne n'a exercé son mandat d'arrêt que trois heures après la détention "illégale" de Meng à l'aéroport ».

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Que les clients du récent iPhone 11 Pro se rassurent : s’ils possèdent la dernière version de l’application YouTube, ils peuvent dorénavant profiter du mode HDR et donc du rendu amélioré des couleurs sur l’écran OLED embarqué.

Le support du HDR par YouTube n’est pas nouveau sur iPhone. Il est apparu il y a deux ans pour accompagner l’iPhone X. Il faut cependant que l’application soit mise à jour à chaque nouveau téléphone.

Copié dans le presse-papier !

Vendredi, la société a inauguré son service pour les habitants de Christiansburg en Virginie. Elle affirme avoir obtenu une autorisation de la Federal Aviation Administration (FAA).

Wind explique que cet accord lui permet d'utiliser « plusieurs pilotes pour superviser plusieurs drones autonomes effectuant des livraisons commerciales simultanées pour le grand public ».

Pour la filiale d'Alphabet (Google), ce service « ouvre la voie au service de livraison de drones le plus avancé du pays ». Cette première expérience est réalisée en partenariat avec FedEx Express, Walgreens et le distributeur local Sugar Magnolia.

Copié dans le presse-papier !

En mai 2019, des sénateurs LR avaient déposé une proposition de loi visant à transformer la carte vitale en une carte biométrique.

Selon eux, ce morceau de plastique devrait à l’avenir embarquer l’image numérisée des empreintes digitales du titulaire de la carte, outre l’identité, le sexe, la taille, la couleur des yeux ainsi que la photographie. L’enjeu ? Lutter contre la fraude. 

Le texte est désormais inscrit à l’ordre du jour. Il sera donc examiné en séance le 19 novembre 2019.

En 2011, Jean Mallot, coprésident de la Mission d’évaluation et de contrôle des lois de financement de la sécurité sociale, dénonçait cependant les coûts d’un tel système. 

De plus, « l’objet d’une carte d’assuré social est d’abord d’établir des droits, certes de façon sécurisée, non de vérifier l’identité du porteur, vérification à laquelle les professionnels de santé refuseront sans nul doute de procéder ». 

Georges Liberman, président-directeur général de Xiring, spécialiste des lecteurs électroniques, rappelait pour sa part que lorsqu’« on a 40° de fièvre, c’est souvent une autre personne qui va chercher les médicaments à la pharmacie ! » (notre actualité).  

Copié dans le presse-papier !

L’éditeur propose depuis mai dernier un kit de développement destiné aux infrastructures numériques impliquées dans le vote. Ce SDK, open source (licence MIT) et baptisé ElectionGuard, dispose maintenant d’un « bug bounty ».

Toute personne (grand public, étudiants, chercheurs…) trouvant une faille de sécurité dans ElectionGuard pourra donc empocher jusqu’à 15 000 dollars, selon la gravité de la découverte. Les détails devront bien entendu être fournis confidentiellement.

 

Copié dans le presse-papier !

En réponse à une question posée par la BBC, le responsable matériel de Google a admis que les possesseurs de produits Nest devraient avertir les tiers dans la maison qu’ils peuvent être enregistrés à tout moment, qu’il s’agisse de leur voix ou de leur personne, si des caméras ont été installées.

« C’est assez important pour toutes ces technologies de bien penser à tous les utilisateurs… Nous devons considérer toutes les parties intéressées qui pourraient être à proximité », indique ainsi Osterloh.

Le responsable parle d’étiquette et respect : « Le propriétaire d’une maison doit-il en parler à ses invités ? Je le ferais si quelqu’un entrait chez moi, et c’est probablement quelque chose que les produits devraient eux-mêmes pointer ».

Des propos qui s’inscrivent dans un climat tendu autour des enceintes connectées notamment, après de multiples révélations sur les écoutes de conversations par des tiers, auxquelles les entreprises concernées (Apple, Google, Amazon, Microsoft..) confiaient des échantillons audios.