La mission Etalab a annoncé ce lundi 2 octobre l’entrée du plan cadastral informatisé (PCI) dans le « service public de la donnée ». Il est disponible au format EDIGEO ou GeoJSON.

« La base comprend les données sur les parcelles et les emprises des bâtiments dans plus de 32 800 communes françaises. La version « PCI vecteur » aujourd’hui mise en ligne correspond à plus de 556 000 feuilles cadastrales » est-il précisé. On retrouve les données de février, mai et juillet 2017, une mise à jour étant attendue chaque trimestre.

Le cadastre est accessible en Open Data
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Alors que la pression monte sur le smartphone Razer qui sera dévoilé le 1er novembre, le fabricant en profite pour annoncer deux nouveaux produits.

D’un côté, nous avons la webcam Kiyo, « la première au monde équipée d'une lampe annulaire réglable » avec 12 niveaux de luminosité. Elle prend en charge des vidéos 1080p à 30 ips et jusqu’à 60 ips en 720p. Dédiée aux joueurs, elle est compatible Open Broadcaster Software (OBS) et XSplit.

De l’autre, un micro à condensateur Seiren X équipé d’un support antichoc afin d’amortir les vibrations. Il se connecte en USB à l’ordinateur et dispose d’un bouton pour ajuster le volume.

Les deux produits seront disponibles d’ici la fin du mois sur le site du fabricant et avant la fin de l’année de manière mondiale. Comptez 109,99 euros pour la caméra Kiyo et 109 euros pour le micro Seiren X.

Copié dans le presse-papier !

Le service de gestion des flux RSS Feedly ajoute une nouvelle fonctionnalité à son offre Teams : la possibilité d'envoyer des newsletters (voir la vidéo).

Celles-ci sont composées à partir des Boards qui comprennent la liste des éléments sauvegardés par l'équipe. Les notes et éléments surlignés sont également repris dans l'email envoyé.

L'expédition se fait à l'heure de votre choix et seulement certains jours si vous le désirez. Vous avez également la possibilité d'ajouter un tiers dans la liste des destinataires, mais attention à ne pas le faire sans son accord.

L'idée n'est de toute façon pas de mettre en place un service complexe comme peuvent le faire des sociétés spécialisées telles que MailJet ou Mailchimp. Feedly veut surtout permettre à ceux qui utilisent ses outils collaboratifs de partager leur travail sous une forme différente, ce qui peut être pratique pour une revue de presse interne par exemple.

Copié dans le presse-papier !

Xilopix est une entreprise française travaillant depuis près de dix ans sur un projet de moteur de recherche « visuel et tactile qui permet de s’affranchir de la barrière de la langue ». Elle s'est installée dans les Vosges en 2012, soutenue par la Société d'Economie Mixte d'Epinal-Golbey à hauteur de 400 000 euros d'apport en capital et par des équipes de recherche locales.

En 2014, la start-up évoquait une offre grand public sur un modèle publicitaire et des services B2B pour les professionnels. Elle présentait également une solution visant le marché de la vente en ligne sur laquelle elle a travaillé avec le Loria, après avoir levé 1 million d'euros et gagné plusieurs prix.

Elle visait alors une internationalisation (10 % du CA devant être réalisée en France à terme), pour attirer notamment de nouveaux investisseurs. Mais l'entreprise n'a jamais vraiment réussi à trouver de débouché commercial, et perdait ces dernières années près de 500 000 euros par an, sans déclarer de chiffre d'affaires (ou presque).

Au début de l'année, elle mettait en ligne Xaphir, son moteur de recherche présenté comme un concurrent de Google, Bing ou encore Qwant. Il mettait en avant le respect de la vie privée, la combinaison de termes et une plus grande exhaustivité des résultats. L'équipe visait alors le Top 5 du secteur d'ici à 2020.

Mais Vosges Matin nous apprend que la société a déposé le bilan au début du mois et que le tribunal de commerce d'Epinal l'a placée en redressement judiciaire pour six mois. Elle va donc devoir trouver de nouveaux investisseurs, sans avoir réussi à lever suffisamment de fonds à la fin de l'année dernière.

L'activité va continuer pour le moment, en attendant de savoir qui seront les nouveaux partenaires de la société.

Copié dans le presse-papier !

Disponible depuis six mois, cette offre propose un compte courant et une carte bancaire MasterCard à débit immédiat (5 euros le coffret à l’achat, puis 1 euro par mois), avec une gestion du compte en ligne.

Julien Jaillon, directeur général de Carrefour Banque, indique à nos confrères des Echos que 90 000 clients utilisent activement cette offre, sans préciser combien de coffrets ont été vendus.

Sans surprise, la clientèle est jeune : 28 % ont moins de 30 ans, 79 % sont sous la cinquantaine. Dans 88 % des cas, l’inscription se fait en moins de 10 minutes sans avoir besoin de contacter la plateforme téléphonique.

Le directeur reconnaît par contre que « la grande majorité (66 %) des clients utilise C-zam à la marge ».

Copié dans le presse-papier !

Cette application se veut une boutique secondaire dans laquelle tout est libre. Si l’utilisateur a activé l’installation depuis des sources tierces, il pourra donc récupérer des applications open source à la licence jugée libre.

Le projet existe en fait depuis un moment, mais la version 1.0 finale (GPLv3) est l’occasion de proposer bon nombre d’améliorations. Les développeurs parlent ainsi de notifications intégrées pour les mises à jour, d’une gestion plus fine des installations, de surveillance des vieilles versions et bêtas, d’un filtrage éliminant tout ce qui n’est pas compatible avec l’appareil ou encore de la vérification des signatures et empreintes des fichiers APK.

Le site officiel permet d’installer F-Droid (le français y est disponible), après un téléchargement de 7 Mo. La signature PGP est fournie et l’ensemble peut fonctionner à partir d’Android 2.3.