du 01 décembre 2017
Date

Choisir une autre édition

LDLC résiste à l'augmentation du prix de la mémoire

Groupe LDLC a publié ses résultats semestriels hier soir. Dans l'ensemble, l'entreprise affiche une certaine résilience face à des prix en forte augmentation pour la mémoire, ralentissant nettement son activité.

Le chiffre d'affaires recule légèrement, de 222 à 215 millions d'euros, tout comme l'EBITDA qui n'atteint plus que 6,6 millions d'euros, contre 10,1 millions au premier semestre 2016-2017. Le résultat net est quant à lui presque divisé par deux, et atteint 2,5 millions d'euros.

Les 26 magasins de l'enseigne se portent plutôt bien et affichent un chiffre d'affaires de 24,1 millions d'euros. Des revenus « en progression de 19,3 % sur un an » indique l'entreprise, sans préciser pour autant si cette hausse est le fruit de l'ouverture de nouvelles boutiques ou bien mesurée à périmètre constant.

Le Black Friday a également bien profité à la société, qui a enregistré 7 millions d'euros de commandes ce jour-là sur l'ensemble de ses enseignes, contre 4 millions d'euros l'an dernier. LDLC réitère enfin ses objectifs à court et long terme, avec l'ouverture d'une boutique physique et en ligne en Espagne l'an prochain, la finalisation du rachat de Bimp d'ici fin janvier 2018 et 1 milliard d'euros de chiffre d'affaires à l'horizon 2021.

chargement Chargement des commentaires...