du 15 février 2018
Date

Choisir une autre édition

La députée d'Eure-et-Loir, spécialiste du numérique, alerte sur l'enseignement des mathématiques, qu'elle estime insuffisant pour former les ingénieurs et informaticiens dont le pays a besoin.

Elle en appelle au gouvernement, pour qu'il donne une meilleure place à cette matière dans sa réforme de l'éducation. Elle souligne également le besoin de plus de femmes dans les métiers scientifiques et techniques. En parallèle, elle souhaite que les « humanités numériques et scientifiques » soient enseignées dès le collège, pour former les élèves aux enjeux de ces outils. Le cours de technologie doit être transformé en cours de culture numérique, à son avis.

« Elle regrette que cette nouvelle matière, essentielle pour maîtriser les enjeux (atouts et risques) liés au numérique ne soit pas également appliquée dès le collège, comme elle le propose depuis longtemps » précise le communiqué. Elle demande une formation à raison d'une heure par semaine, sur des sujets allant de la gestion de l'identité numérique à la lutte contre la désinformation, en passant par les démarches en ligne ou la création d'un site.

Laure de La Raudière demande d'enseigner les « humanités numériques » dès le collège
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Après avoir annoncé son modem 4G à 1 Gb/s il y a tout juste deux ans et à 1,2 Gb/s l'année dernière, le fabricant double la mise avec son Snapdragon X24 (4G catégorie 20) à 2 Gb/s maximum.

Cette puce gravée en 7 nm est capable de gérer l'agrégation de sept flux au maximum. Elle prend en charge le 4x4 MIMO, le FD-MIMO (Full Dimension Multi-Input Multi-Output), 256 QAM, etc.

Les premiers exemplaires du Snapdragon X24 sont en cours d'expédition auprès de partenaires triés sur le volet. Le fabricant attend l'arrivée sur le marché des premiers smartphones au cours du premier semestre 2019.

Qualcomm en profite pour revenir sur la 5G, une technologie qui tiendra à n'en point douter une place importante au MWC de Barcelone. La société y effectuera d'ailleurs plusieurs démonstrations.

Il est notamment question du partage des fréquences entre bandes licenciées et non licenciées (déjà possible en 4G, mais pas utilisé en France), des réseaux privés 5G et du V2X pour les voitures connectées autonomes.

Copié dans le presse-papier !

Android Police rapporte que la version 64 de Chrome pour Android a tendance à faire le ménage dans les URL lors d'un partage. Une pratique bienvenue, de nombreux paramètres étant parfois inutiles, mais pas forcément sans conséquences.

En effet, nos confrères précisent que certains éléments nécessaires ont parfois tendance à « sauter », comme une ancre permettant d'atteindre une partie précise de la page par exemple.

On aurait aussi aimé que l'utilisateur soit un minimum notifié de cette modification, ou puisse avoir la possibilité d'activer ou non une telle fonction. Espérons que cela sera amélioré à l'avenir.

Copié dans le presse-papier !

La responsable Dona Sarkar a fourni quelques éléments intéressants à Windows Central. On y apprend que l'éditeur compte faire évoluer le programme Insider, notamment pour pouvoir recueillir les retours provenant des personnes les plus à même d'évoquer certains problèmes.

Elle fournit l'exemple des stylets : les personnes dont Microsoft aimerait les avis doivent être inscrites au programme, posséder un équipement adapté et s'en servir souvent. L'éditeur souhaite donc des communautés rapprochées, spécialisées dans certains domaines : les Cohorts.

Les membres du programme sont pour la plupart repérés par télémétrie, puisque les préversions Insider fonctionnent avec le niveau complet des données de diagnostic. Les testeurs ont été contactés pour leur demander de participer à des groupes spécifiques.

Selon Windows Central, trois seulement existent pour l'instant : Fluent Design, MVP et Creators, cette dernière étant dédiée aux illustrateurs et designers. D'autres seront ajoutés par la suite, notamment pour les développeurs et l'accessibilité. Les groupes font tous moins de 100 personnes pour l'instant, mais l'objectif est bien de les ouvrir à terme à tous les testeurs qui le souhaitent, selon Sarkar.

À charge maintenant à Microsoft de prendre en compte les besoins particuliers de certaines catégories d’utilisateurs tout en maintenant son système ouvert à tous les usages.

Copié dans le presse-papier !

Ces derniers temps, on voit des détails filtrer sur de nouveaux processeurs AMD : les Ryzen V1000. Il s'agirait de SoC avec partie graphique Radeon RX Vega destinés au marché de l'embarqué.

Depuis hier, de nouvelles informations incitent certains à assurer une comparaison entre ces puces et les Gemini Lake d'Intel, à tort. En effet, comme nous le rappelions au lancement de ces puces en décembre, il s'agit de Celeron et de Pentium issus de l'ancienne branche Atom.

Et même si les performances s'améliorent de génération en génération, elles n'ont rien à voir avec des processeurs basés sur des cœurs Zen d'AMD. Il sera d'ailleurs intéressant de voir quels arguments le constructeur mettra en avant sur ces puces qui visent un marché bien spécifique. La réponse d'ici peu.

Copié dans le presse-papier !

La société, rebaptisée suite à l'investissement de Richard Branson, indique avoir signé un accord-cadre avec l'État indien du Maharashtra (il ne s'agit donc pas d'un contrat définitif).

L'objectif est de construire un système Hyperloop entre la ville de Pune, l'aéroport international de Navi Mumbai et Bombay, le trajet pouvant être effectué en 25 minutes. Il s'agit des deux villes les plus importantes de l'État du Maharashtra.

La première étape de ce projet est la construction d'une piste de démonstration opérationnelle, dont le calendrier n'est pas précisé. Une première étape pour un projet d'envergure, mais dont on attend maintenant de voir s'il se concrétisera.