du 09 novembre 2017
Date

Choisir une autre édition

Moins d’une heure après ses premiers tours de roue, le véhicule autonome Navya a eu son premier accrochage. Il ne s’agit que d’un léger choc avec un peu de tôle froissée et aucun blessé.

La navette n’est pas en cause selon les premiers éléments de l’enquête. Elle se serait en effet arrêtée derrière un camion et ce dernier aurait reculé, provoquant un léger choc. Un passager du véhicule autonome interrogé par KSNV donne sa vision des faits : « La navette est restée immobile et nous nous disions : “oh mon dieu, ça va nous frapper, ça va nous frapper ! ” Et puis... ça nous a frappé ! Comme la navette n'avait pas la capacité de reculer, elle est donc juste restée immobile ».

Plus de peur que de mal donc, mais surtout une publicité dont Navya se serait bien passé. Attendons maintenant les résultats définitifs de l’enquête avant d’en tirer des conclusions.

Las Vegas : la navette autonome Navya impliquée dans un accident, mais ne serait pas responsable
chargement Chargement des commentaires...