du 15 mai 2018
Date

Choisir une autre édition

La Wi-Fi Alliance lance EasyMesh pour rendre interopérable les réseaux sans fil unifiés

Depuis plusieurs mois, les solutions de type mesh ont le vent en poupe. Elles fournissent une couverture étendue avec l'utilisation d'un routeur et de plusieurs points d'accès, même si toutes les solutions ne se valent pas (lire notre test).

Problème, l'interopérabilité n'est pas de mise pour le moment : si vous avez un kit Velop de Linksys, n'espérez pas étendre votre couverture ou améliorer vos débits avec une borne Orbi de Netgear, et vice-versa. Certains travaillent néanmoins à des solutions, comme Netgear et ses répéteurs X4S/X6S.

Mais la Wi-Fi Alliance veut aller plus loin, et apporter de l'interopérabilité avec son programme de certification EasyMesh. « Après la configuration initiale simple, Wi-Fi EasyMesh surveille les conditions du réseau et s'adapte automatiquement suivant les besoins » détaille l'Alliance.

Si l'idée est séduisante sur le papier, il faudra encore qu'elle passe entre les mains des constructeurs, qui devront l'adopter et la déployer sur leurs solutions (via des mises à jour logicielles ou de nouveaux produits) pour qu'elles deviennent interopérables les unes avec les autres… ce qui sera probablement une autre paire de manches.

Pour le moment, les équipements n'ont besoin de prendre en charge que le Wi-Fi 802.11n au minimum. Dommage que le 802.11ac soit facultatif, alors qu'il est disponible depuis des années.

chargement Chargement des commentaires...