du 08 mars 2019
Date

Choisir une autre édition

La version web de Skype récupère toutes les fonctions du client Desktop

La version web de Skype vient de faire un gros bond en avant en s’alignant sur les capacités des versions « Desktop » du service, desquelles il récupère également l'interface.

La vidéoconférence gagne ainsi en qualité, les appels peuvent être enregistrés (avec l'accord du contact évidemment), un panneau permet de centraliser toutes les notifications, tandis qu’un autre dans les conversations affiche la galerie de tous les fichiers échangés avec le destinataire.

Malheureusement, cette nouvelle version web est réservée à Chrome et Edge, en tout cas pour l’instant. Microsoft n’assure donc que le minimum, entre son navigateur et celui dont il récupère actuellement la base.

Ce blocage est même assez artificiel puisque les autres navigateurs basés sur Chromium n’ont pas droit au nouveau Skype. Ouvrir web.skype.com sur Opera par exemple renvoie un message d’erreur expliquant qu’il n’est pas compatible. Même résultat pour Firefox bien sûr.

En outre, les deux seules plateformes supportées sont Windows 10 et macOS (10.12 minimum). Même un Chrome utilisé sur Linux ne fonctionnera donc pas. Le message d’erreur est toujours accompagné d’un lien de téléchargement pour le client de bureau.

On ne sait pas pour l’instant si d’autres navigateurs et plateformes seront supportés par la suite.

chargement Chargement des commentaires...