du 29 juin 2020
Date

Choisir une autre édition

L’Agence spatiale européenne (ESA) et le Centre nationale des études spatiales (CNES) ont officiellement inauguré le bureau français de L’European Space Education Resource Office (ESERO). C’est le 17e bureau du genre dans les États membres de l’ESA.

Cette dernière rappelle que « le programme ESERO soutient l’enseignement scolaire en s’appuyant sur le pouvoir de fascination qu’exerce le domaine spatial, une approche qui s’est déjà révélée très efficace pour l’enseignement et l’apprentissage des « STEM » (sciences, technologies, ingénierie et mathématiques) en milieu scolaire ».

Le CNES ajoute que ce programme « s’adresse principalement aux enseignants, par le biais de formations et de ressources directement utilisables en classe, ou par le biais de projets éducatifs et d’activités scolaires interdisciplinaires ».

 « Nous devons veiller à ce que les futurs citoyens disposent des connaissances et des compétences scientifiques que l’on attend d’eux au XXIème siècle et qu’ils soient en mesure de continuer à encourager l’innovation. Le contexte spatial s’est révélé être un moyen incroyablement puissant pour y parvenir », explique Jan Wörner, directeur général de l’ESA.

La tête dans les étoiles : voici ESERO France, pour « encore plus d'espace pour les élèves et leurs professeurs »
chargement Chargement des commentaires...