du 29 juin 2018
Date

Choisir une autre édition

Deux fonds ont mis la main au porte-monnaie (Atomico et Korelya Capital) pour pousser la société fondée par Stanislas Dewavrin et Martial Valery, deux anciens de Gameloft.

« Notre ambition est de créer des jeux comme Candy Crush ou Clash of Clans qui impriment leur marque sur la société » affirme Martial Valery à l'AFP. Les 21 millions de dollars serviront à doubler les effectifs (20 à 40 personnes) et assurer la publicité autour du lancement de son prochain jeu Frag.

Toujours selon l'AFP, Oh BiBi serait rentable. Si ces jeux sont gratuits, de nombreux achats in-app sont proposés et de la publicité est affichée.

La start-up française Oh BiBi (jeux sur mobile) lève 21 millions de dollars
chargement Chargement des commentaires...