du 30 juin 2020
Date

Choisir une autre édition

Il s’agit de l’épilogue d’une bataille judiciaire de plusieurs mois entre la messagerie qui voulait se lancer dans la cryptomonnaie et le régulateur américain.

La Securities and Exchange Commission (SEC) indique que Telegram n’a pas suivi les règles et que l’issue aurait pu être différente s’il avait travaillé de concert avec le régulateur, comme le rapporte TechCrunch.

La SEC explique que « l’accord » précise que Telegram doit « restituer les fonds aux investisseurs » et que la société doit « donner un préavis » sur ses prochaines « offres numériques ».

Pour rappel, Pavel Durov avait déjà jeté l’éponge de sa blockhain TON (Telegram Open Network) et de la cryptomonnaie gram en mai dernier, suite à une décision d’un tribunal américain qui « a empêché TON de voir le jour ».

La SEC condamne Telegram à 18,5 millions de dollars d’amende
chargement Chargement des commentaires...