Netflix a commencé depuis quelques jours le teasing de la saison 4 de Black Mirror, dévoilant de premières bandes annonces.

Pour s'assurer de nombreuses reprises, le service de SVOD a continué de marteler ses vidéos depuis, avec les épisodes Black Museum, Hang the DJ, Metalhead ou encore U.S.S. Callister.

Il a également fini par lâcher la date de lancement de cette nouvelle saison, avec tous ses épisodes : ce sera pour le 29 décembre prochain.

Attendez-vous donc à passer la nouvelle année dans des univers qui remettront en question votre rapport au monde et à la technologie.

La saison 4 de Black Mirror sera diffusée le 29 décembre par Netflix
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

C'est via un message sur Google+ qu'un responsable du géant du Net annonce ce changement. Il ne faut pas en attendre une révolution, mais plusieurs petites nouveautés sont tout de même de la partie.

Les notifications par vibrations peuvent être normales, longues ou doubles, le déverrouillage de l'écran peut se faire via le bouton Power uniquement (et plus de manière tactile), de nouveaux pays et langues sont supportés, etc.

Comme toujours, le déploiement de cette mise à jour dépendra du bon vouloir des fabricants.

Copié dans le presse-papier !

Interface remaniée pour l'application, qui s'offre une modernisation de bon aloi.  L'ensemble est plus clair, avec la même barre de menus en bas de l'écran que pour iOS.

On y trouvera d'ailleurs les mêmes onglets qu'ailleurs, notamment Moi pour gérer tout ce qui touche aux comptes, notifications et contenus hors ligne. Les onglets Récent et Partagé permettent de leur côté d'afficher les derniers fichiers manipulés et la liste complète des données partagées avec d'autres utilisateurs.

Cette mise à jour, estampillée 5.1, est disponible depuis hier soir sur le Play Store.

Copié dans le presse-papier !

Dans un billet paru hier soir, Facebook se félicite du chemin parcouru par ses Jeux pour Messenger. En un an, le nombre de titres est passé de 20 à 70, la réponse des utilisateurs étant décrite comme très enthousiasmante.

Plusieurs nouveautés importantes font donc leur apparition. D'une part, Messenger permet de diffuser sa partie en direct à une ou plusieurs personnes, via un petit bouton caméra en haut à droite de l'écran. D'autre part, les utilisateurs en vidéoconférence pourront bientôt jouer ensemble, tout en continuant à afficher les encarts vidéo en haut de l'écran, sous forme de miniatures.

Enfin, plusieurs titres importants seront ajoutés dans les semaines et mois qui viennent. Sonic fait actuellement son entrée dans quelques pays, avant une diffusion générale d'ici quelques semaines. Début 2018, ce sera au tour d'Angry Birds, dans une version spécifique selon Facebook, pour défier plus facilement ses amis.

Viendront ensuite, courant 2018, Disney Tsum Tsum et une variante de Puzzle & Dragons.

Copié dans le presse-papier !

La fin de semaine est plutôt mouvementée pour le groupe Webedia, avec pour commencer une bonne nouvelle : l'annonce d'une prise de participation majoritaire dans Creators Media, un éditeur de « plateformes de divertissement digital et spécialisée dans la création de contenus sociaux ».

L'entreprise s'est ainsi fait une spécialité du « shoulder content », c'est-à-dire les « formats premium longs ou courts, pour promouvoir, soutenir et prolonger des événements (programmes TV, films au cinéma, compétitions sportives...) », tout un programme.

Concernant la chaîne ES1 dédiée à l'e-sport que le groupe souhaitait lancer le 1er décembre, les nouvelles sont un peu moins bonnes. Lors d'un colloque organisé par la Chaire Audiovisuel et Numérique de l'université Panthéon-Assas Paris 2, Veronique Morali, présidente de Webedia, expliquait que le projet prenait du retard.

La raison ? Le besoin de clarifier quelques points de droit. Il faut dire que l'annonce est intervenue avant que la chaîne n'ait obtenue l'accord du CSA. Or, le fait que l'e-sport ne soit pas reconnu officiellement comme un sport « peut poser un problème lors de la diffusion d’événements et la présence de marques à l’antenne » précise à SportBusiness Nathalie Sonnac, membre du CSA. De ce fait, la demande de convention de la chaîne n'a pas été validée pour le moment.

Aucune nouvelle date de lancement n'a pour le moment été communiquée.

Copié dans le presse-papier !

Lancée il y a quelques jours aux États-Unis, la nouvelle application du réseau social pour les enfants inquiète Ed Markey et Richard Blumenthal, comme le rapporte Recode.

Dans une lettre adressée à Mark Zuckerberg, ils expliquent que l'application « soulève un certain nombre de problèmes de confidentialité et de sécurité ». Ils posent ensuite une dizaine de questions.

Pêle-mêle, ils veulent savoir si Messenger Kids restera toujours sans publicité, si des tierces parties recevront des informations sur les parents ayant téléchargé cette application, et ce qu'il en est exactement de la « famille de compagnies Facebook » pouvant accéder aux données des jeunes utilisateurs, ce qui se passera pour les données lorsque les utilisateurs auront 13 ans, si des informations sur la géolocalisation seront récupérées, s'il existe un âge minimum, etc.

Les sénateurs attendent une réponse écrite d'ici le 4 janvier 2018.