du 07 janvier 2020
Date

Choisir une autre édition

Le Kremlin explique vouloir se protéger des cyberattaques extérieures, comme le rapporte l’AFP. Selon Leonid Levin, chef de la Commission des technologies de l'information, « il s'agit de créer les conditions nécessaires au fonctionnement stable du segment russe d'Internet en cas de tentative extérieure d'affecter le réseau dans la Fédération de Russie ».

Une loi visant à créer un « Internet souverain » en Russie est ainsi entrée en vigueur début novembre. Des tests ont ensuite été menés fin décembre, avec succès selon le Kremlin.

« Les résultats des exercices ont montré que, de manière générale, les autorités et les entreprises de télécommunications sont prêtes à répondre efficacement aux risques et menaces », lâche le vice-ministre des Communications (Alexeï Sokolov) repris par l’AFP

Des voix ont rapidement soulevé le risque de censure suite à loi de début novembre. De leurs côtés, les autorités russes affirment qu'il ne s'agit pas d'isoler la Russie ni de se donner les moyens d'une censure généralisée : « Internet libre et Internet souverain, ces deux notions ne se contredisent pas », a affirmé Vladimir Poutine lors d‘une conférence de presse. 

La Russie affirme avoir testé son « Internet souverain » avec succès
chargement Chargement des commentaires...