du 16 mai 2018
Date

Choisir une autre édition

La semaine dernière, lors de la conférence d'ouverture de la Google I/O, le groupe a présenté une révision majeure de son service d'actualités. Désormais, cinq sujets sont mis en avant en fonction de ses centres d'intérêt, des extraits sont piochés dans les articles sur une même actualité et l'éditorialisation est elle-même revue.

La société promet ainsi une information plus personnalisée, avec une présentation des sujets qui reste bien la même pour tous. Les applications mobiles viennent donc d'être mises en ligne, remplaçant Google Kiosque, qui tire sa révérence.

La refonte de Google Actualités disponible sur Android et iOS
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Hier, on a pu lire ici et là que cette gamme consacrée aux Radeon allait être stoppée. Pour rappel, elle avait été créée dans le cadre du GeForce Partner Program de NVIDIA, arrêté depuis.

Mais il n'en est rien. En réalité tout le monde se basait sur un simple tweet issu d'un compte parodique, utilisant de fausses images. Ce dernier a depuis été suspendu par Twitter. Aucun changement n'est à noter sur le site d'ASUS.

Cette marque pourrait donc être là pour durer. On ne sait toujours pas cependant quand ces produits seront disponibles en France. Le Computex de Taipei, qui ouvre ses portes d'ici un peu moins de deux semaines, devrait être l'occasion d'en savoir plus.

Copié dans le presse-papier !

Après une (relativement) longue conférence, le fabricant propose donc officiellement ses produits chez nous. Outre l'ouverture de sa boutique à Paris (qui ressemble à celle de Barcelone, lire notre analyse), on a droit à un site dans la langue de Molière.

Le fabricant y propose ses Redmi 5 à 139,90 euros, Redmi Note 5 à partir de 199,90 euros, A1 (sous Android One) à 229,90 euros, Mix 2 à 399,90 euros et Mix 2S dès 499,90 euros. Il est également question d'une trottinette électrique à 349,90 euros, mais elle n'est pas (encore ?) référencée sur le site. Idem pour les multiples accessoires de la marque.

Durant la conférence, des partenariats ont été annoncés avec Bouygues Telecom, Free Mobile, Orange et SFR qui proposeront ses produits à l'avenir (ce n'est pas encore le cas). Plusieurs revendeurs sont également partenaires du Chinois, certains proposant déjà ses produits depuis quelques mois : Amazon, Auchan, Boulanger, Carrefour, Cdiscount et Fnac Darty.

Enfin, Xiaomi prépare le lancement de son prochain smartphone haut de gamme, à l'occasion de son huitième anniversaire : le M8. Il sera présenté le 31 mai et devrait intégrer un capteur d'empreintes digitales sous l'écran.

Copié dans le presse-papier !

Baptisée « Switch 2nd Unit Set », elle est vendue 24 980 yens, contre 29 980 yens (hors taxe dans les deux cas), soit une différence de 5 000 yens (38,5 euros au cours du jour).

Le dock est absent, mais ce n'est pas le seul à manquer à l'appel : l'adaptateur secteur, le grip pour Joy-Con et le câble HDMI ne sont pas non plus dans le bundle. Une baisse finalement assez peu conséquente vu les éléments manquants.

Rien n'est précisé concernant une disponibilité plus large de ce kit.

Copié dans le presse-papier !

Microsoft a présenté diverses améliorations en approche pour ses clients mobiles OneDrive, lors de la SharePoint Conference.

Parmi les améliorations concernant le grand public, signalons un placement central à venir pour le bouton de scanner et des apports importants pour le partage. L'utilisateur pourra ainsi créer directement un lien protégé par mot de passe. De plus, un document en lecture seule pourra se voir interdire le téléchargement.

Côté entreprises, citons tout particulièrement la possibilité de déplacer les dossiers connus (Documents, Images et Bureau) vers OneDrive. Une capacité disponible pour le grand public depuis un moment maintenant (dans les options de OneDrive).

Les administrateurs pourront également obtenir des rapports sur les partages faits par les employés, y compris par les liens anonymes et les partages externes sécurisés. Ces données peuvent être envoyées vers Excel ou Power BI pour analyse.

Toutes les annonces de Microsoft sont disponibles depuis le site officiel.

Copié dans le presse-papier !

Au lieu des « simples » chatbots, Slack propose depuis hier une nouvelle forme d'intégration pour les services tiers : les Actions. Elles se déclenchent directement depuis les messages, trois points signalant les Actions en haut à droite. Quand l'utilisateur en choisit une, il donne les informations éventuellement nécessaires puis valide.

Le message sert de base à une opération réalisée par le service tiers. Dans le cas d'Asana, il est lié à une personne et devient une tâche. Il n'est donc plus nécessaire d'appeler un chatbot ou de réaliser à part l'opération.

Créations de tâches, émission de tickets de maintenance, attachement de messages à des pull requests pour BitBucket, les exemples sont finalement logiques. Toutes les entreprises disposant d'une intégration peuvent créer une Action.

Pocket en profite d'ailleurs pour annoncer séparément l'arrivée de sa propre Action. Le fonctionnement est on ne peut plus logique : clic sur les trois points, envoi de l'article dans Pocket.