du 20 novembre 2017
Date

Choisir une autre édition

L'événement Capitole du Libre se tenait ce week-end à Toulouse, l'occasion pour la communauté de se retrouver et de parler des projets du moment.

C'était notamment le cas de Jean-Baptiste Kempf de VLC, venu présenter la version 3.0 du célèbre lecteur vidéo. Il a annoncé au passage que la release candidate (RC) devrait sortir cette semaine.

Pour rappel, lorsque nous faisions le point sur cette nouvelle mouture fin septembre, elle nous était annoncée pour octobre. Elle n'aura donc au final eu qu'un mois de retard de plus.

La RC de VLC 3.0 attendue pour cette semaine
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Début février, la Commission européenne acceptait la requête de plusieurs pays (dont la France) lui demandant de se pencher sur ce projet d'acquisition. Aujourd'hui, elle passe la seconde car elle « craint que la concentration ne réduise le choix qui s'offre aux utilisateurs de services de diffusion de musique en continu ».

En effet, son enquête initiale a soulevé « plusieurs problèmes liés à la combinaison de la forte position de Shazam sur le marché des applications de reconnaissance musicale et de la position d'Apple sur le marché des services de diffusion de musique en continu ».

Une des craintes est notamment qu'Apple ait accès à « des données sensibles sur le plan commercial concernant les clients de ses concurrents pour la fourniture de services de diffusion de musique en continu dans l'EEE ».

Ce rachat a été notifié le 14 mars 2018 à la Commission, qui dispose de 90 jours ouvrables, soit jusqu'au 4 septembre 2018, pour prendre sa décision. « L'ouverture d'une enquête approfondie ne préjuge pas de l'issue de la procédure » ajoute-t-elle.

Copié dans le presse-papier !

Le Premier ministre a présenté hier la feuille de route française en matière d’économie circulaire (PDF), laquelle est notamment destinée à lutter contre l’obsolescence programmée. Au total, ce sont cinquante mesures qui ont été dévoilées, dont certaines touchent d’assez près au secteur des nouvelles technologies.

L’exécutif souhaite par exemple « étendre à la réparation d’équipements électriques et électroniques l’obligation existante pour la réparation automobile de proposer des pièces de rechange issues de l’économie circulaire ». À partir du 1er janvier 2020, une « information simple sur la réparabilité » des équipements électriques et électroniques devra d’autre part être affichée sous forme d’une « indice » similaire à l’étiquette énergie.

Malheureusement, de nombreuses mesures sont présentées de manière vague et/ou peu engageante. Il est ainsi question de « porter au niveau européen une extension de la garantie légale de conformité pour les appareils électro-ménagers, électriques et électroniques ».

Sur ce dossier, on notera néanmoins que Bercy prévoit de déployer « d’ici 2019 » un « portail permettant aux consommateurs de déposer facilement une plainte et d’assurer son suivi auprès des services de la DGCCRF lorsque les entreprises ne respectent pas la garantie légale de conformité ».

Autre exemple : le gouvernement promet d’ « étudier », à horizon 2019, le déploiement d’un « dispositif financier » favorisant la reprise des anciens téléphones portables afin qu’ils soient recyclés ou réemployés. On pourrait également citer la mesure consistant à « favoriser le développement de plateformes numériques cartographiant les services de réparation et de réemploi »…

Copié dans le presse-papier !

Sur le premier trimestre de l'année, les recettes publicitaires de Google font le gros du travail et représentent 26,6 milliards de dollars, contre 24,7 milliards un an auparavant.

Un bon résultat pour Alphabet, qui dépasse ainsi le consensus Thomson/Reuters visant plutôt 30,3 milliards de dollars. Le groupe signe ainsi une belle augmentation par rapport à l'année dernière avec 26 % de mieux (24,7 milliards au premier trimestre 2017).

Tout n'est par contre pas rose puisque la marge d'exploitation est en baisse : de 27 % à 22 % sur les trois premiers mois de l'année. Ce qui n'empêche pas les bénéfices de grimper avec 9,4 milliards de dollars, contre 5,4 milliards un an auparavant.

Le géant du Net est néanmoins aidé par un changement comptable sur les plus-values des investissements dans des start-ups (Uber par exemple). À périmètre constant, les bénéfices seraient de 7 milliards de dollars tout de même, largement plus que l'année dernière et également au-dessus des prévisions.

Enfin, Google annonce que son taux d'imposition effectif est passé de 20 % sur les trois premiers mois de l'année dernière à 11 % en 2018. L'entreprise compte désormais 85 050 employés.

Copié dans le presse-papier !

Lors de la conférence RSA la semaine dernière, Google et Microsoft ont effectué des démonstrations sur ce nouveau standard (voir notre analyse).

Pour rappel, il permet une authentification forte à travers la biométrie ou une clé de sécurité, afin d'éviter l'utilisation d'un mot de passe dans la majorité des cas. PCMag rapporte que deux démonstrations ont été effectuées à travers un achat en ligne via PayPal.

Dans le premier cas, un appareil Android permettait la connexion via le lecteur d'empreinte digitale sous Chrome. Dans le second, un PC faisait de même depuis le navigateur Edge et la reconnaissance faciale Windows Hello.

De quoi largement simplifier les parcours, que ce soit pour un paiement ou la connexion à différents sites au quotidien. L'intégration aux navigateurs sera ainsi un élément clé. Le tout devrait d'ailleurs montrer ses effets une fois que l'API Web Payments se sera elle aussi généralisée.

Copié dans le presse-papier !

Deux ans après Sentinel-3A, le deuxième satellite « couteau suisse » de l'agence spatiale européenne est en place au cosmodrome de Plesetsk (dans le nord de la Russie) pour un décollage prévu demain en fin de journée.

Sentinel-3B est un frère jumeau de Sentinel-3A et viendra s'installer sur la même orbite, à 814 km d'altitude. Pour rappel, ils sont tous deux équipés d'un radar altimètre (SRAL) et mesurent la hauteur des océans, des grands lacs et rivières, l'épaisseur des banquises et glaciers. Ils fournissent également des températures de la surface de la planète et la « couleur » des océans.

Sauf report, le décollage est prévu pour le 25 avril à 19h57 (heure de Paris).