Les attaques contre le chiffrement se font de plus en plus courantes et agressives. Dernier exemple en date : l'Allemagne veut des backdoors dans tous les appareils numériques.

L'association de défense des droits et libertés des citoyens a donc décidé de monter au créneau et interpelle le secrétaire d’État chargé du numérique et le député, qui a déjà publié des écrits sur le sujet.

Elle souhaite qu'ils prennent « publiquement position sur le chiffrement de bout en bout face aux positions de l'administration française ainsi que sur ce projet de RFC ».

Chiffrement : La Quadrature du Net interpelle Mounir Mahjoubi et Cédric Villani
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Les possesseurs de produits Microsoft ont peut-être un nouveau firmware à récupérer dans Windows Update ce matin.

Comme on peut le voir dans le résumé de Neowin, rien de vraiment incroyable : des correctifs de sécurité, de nouveaux pilotes pour certains matériels (notamment certains contrôleurs et GPU NVIDIA) ou encore la mise à jour de quelques composants. Selon Microsoft, l'ensemble apporte des améliorations de fiabilité et d'autonomie.

Ne serait-ce que pour la sécurité, il est toutefois recommandé de ne pas trop trainer.

Copié dans le presse-papier !

La fondation ouvre ses Creative Media Grants pour des vidéos, applications et autres contenus portant sur la surveillance de masse ou l'érosion de la vie privée en ligne.

Elle compte dépenser de 10 000 à 35 000 dollars pour chaque œuvre, qui doit viser l'Europe et l'Amérique latine, sur un budget global non précisé.

En exemple, elle cite une extension navigateur qui révèle ce que Facebook sait concrètement sur l'internaute (Data Selfie), ou un site sur l'exploitation des données personnelles des femmes.

Les artistes ont jusqu'au 31 décembre pour postuler, en suivant ce guide.

Copié dans le presse-papier !

L'éditeur français a montré son sens de la paraphrase hier soir en annonçant le retard de la sortie de trois de ses prochains titres, parfois de façon très significative.

Une « décision [qui] s’inscrit dans la vision stratégique du Groupe tendant à offrir aux joueurs des expériences toujours plus engageantes et de grande qualité. Le temps supplémentaire alloué à Assassin’s Creed Origins a permis à nos talents d’exprimer pleinement leur vision créative. Comme attendu, cela a eu un impact très positif sur la qualité du jeu et a grandement contribué à son succès commercial. Poursuivant la même approche, nous avons décidé de donner plus de temps à trois jeux à venir » assure l'éditeur.

Dans les faits, Far Cry 5 prend un mois de retard et sortira le 27 mars 2018. The Crew 2, attendu pour le 16 mars, voit son lancement repoussé au premier semestre de l'exercice 2018-201919, soit une fenêtre s'étalant d'avril à septembre 2018. Enfin, un des titres non annoncés, devant sortir avant mars 2019, est décalé à l'exercice fiscal suivant.

Ces annonces n'ont que des effets limités sur les prévisions de résultats de l'éditeur, qui ne s'attend qu'à une baisse de 10 % de son chiffre d'affaires au 3e trimestre par rapport aux estimations précédentes, à 630 millions d'euros. Sur l'ensemble de l'exercice, l'impact ne serait d'ailleurs que de 60 millions d'euros sur les revenus, tandis que le plan reste inchangé concernant le bénéfice opérationnel.

Copié dans le presse-papier !

Le gestionnaire de flux RSS Feedly a enfin été mis à jour pour les iPhone X et leur écran. Le service en profite pour proposer un nouveau thème sombre « Pure black ».

Ceux qui disposent d'un abonnement Pro apprécieront aussi l'arrivée d'une meilleure intégration du service de partage Buffer, qui permettra plus simplement de diffuser un article sur les réseaux sociaux.

On note également quelques améliorations sur l'intégration de Facebook et Twitter, les mots-clés Google News, la recherche de sources, etc.

Copié dans le presse-papier !

Dans un billet de blog, la société explique qu'une sous-section dédiée aux lettres de sécurité nationale (NSL) est désormais accessible par ici. Pour rappel, les premières NSL ont été mises en ligne en décembre 2016 (voir cette actualité) et de nouvelles sont disponibles depuis.

Des « liens profonds » sont désormais disponibles pour renvoyer vers une recherche précise. Par exemple, voici les demandes de la France durant les six premiers mois de l'année ou bien celles de la Belgique entre juillet décembre 2009.

Le géant du Net en profite pour faire le point sur les six premiers mois de l'année : « de janvier à juin 2017, nous avons reçu 19 176 demandes de gouvernements à travers le monde afin de supprimer 76 714 contenus ». Soit une hausse de 20 % par rapport au second semestre 2016.