du 25 janvier 2018
Date

Choisir une autre édition

Sans grande surprise, la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale a rejeté les mesures contenues dans le texte inscrit à l’ordre du jour par La France Insoumise (LFI) afin de faciliter la reconnaissance des « burn-out » en maladie professionnelle (voir notre article). De nouveaux débats sont malgré tout prévus pour le 1er février en séance publique.

La proposition de loi sur les « burn-out » en difficulté au Palais Bourbon
chargement Chargement des commentaires...