du 08 octobre 2018
Date

Choisir une autre édition

Outre-Atlantique, l'appel à la police pour qu'elle débarque chez un streamer, en pleine diffusion, est devenu un phénomène assez important pour que la police s'en inquiète.

La police de Seattle a créé un service dédié à ces cas. Les habitants peuvent s'y enregistrer pour signaler aux forces de l'ordre qu'ils pourraient être sujets à de tels hoax. Ils doivent créer un profil chez Rave Facility (un service créé par Smart911).

L'agent qui reçoit un appel demandant une intervention policière pourra vérifier cette base de données, et partager un éventuel enregistrement de l'adresse concernée avec les forces de l'ordre.

L'idée du service serait née en juin, selon Ars Technica. Deux cas de swatting seraient apparus entretemps, dont un en août.

La police de Seattle ouvre son service anti-swatting
chargement Chargement des commentaires...