du 05 septembre 2018
Date

Choisir une autre édition

La nouvelle Freebox « dans quelques semaines », Free veut continuer à croître dans la fibre

Ceux qui attendaient des informations concernant la nouvelle Freebox à l'occasion de la publication des résultats d'Iliad seront déçus. La société a surtout voulu rassurer les investisseurs en évoquant de meilleures performances commerciales en juillet-août, après la période difficile de ces derniers mois et l'introduction de nouvelles offres.

Elles se présentent pour rappel sous forme d'un tarif moins cher la première année, avec des conditions légèrement différentes comme nous l'avions analysé. Une solution mise en place sur le fixe, puis sur le mobile, avec des périodes promotionnelles à durées limitées, mais constamment renouvelées.

Chez nos confrères de BFM Business, Thomas Reynaud a d'ailleurs montré une attitude positive malgré la « performance commerciale décevante » du groupe. Il croit en effet à un « nouveau cycle de croissance », qui repose sur le déploiement en Italie ou sur la fibre.

Un secteur où l'attitude du FAI a longuement été critiquée, et sans doute à l'origine de nombreux départs de clients qui font le plus souvent face à la seule possibilité de passer chez Orange ou Sosh pour avoir accès à du FTTH.

Un comble pour une société comme Iliad, qui s'est construite sur la réputation d'avoir un temps d'avance, notamment au niveau technique. Une réputation loin d'être vérifiée ces dernières années.

C'est sur ce point que la nouvelle direction va sans doute travailler dans les mois à venir, afin de redorer son blason après des années de soucis d'interconnexion et de prix cassés, mais avec un réseau mobile pas toujours présent et une box en mal d'évolution.

Le discours consiste donc à présenter Free comme « le premier opérateur alternatif dans la fibre optique, devant Bouygues, devant SFR » avec 10 millions de foyers raccordables d'ici la fin de l'année. Mais, même sur ce marché, la guerre des prix est actuellement très forte.

Il faudra donc faire la différence pour trouver sa place dans la bataille à moins de 10 euros qui se joue dans le fixe, Orange venant de lancer son offre La boîte Sosh.

La solution pourrait venir de la nouvelle Freebox, mais où en est-elle ? L'attente ne devrait plus être longue. Mi-mai, l'équipe annonçait qu'elle serait lancée sous quatre mois, ce qui devait nous emmener avant la mi-septembre. Un calendrier qui pourrait ne pas être respecté puisque le directeur général évoque désormais une mise sur le marché d'ici « quelques semaines ».

Pour tenter de rassurer face à cette attente qui semble sans fin il promet que « cette nouvelle Freebox, c'est du jamais vu ». En matière de teasing, elle semble en effet prête à dépasser le célèbre Duke Nukem Forever.

Reste maintenant à tenir cette promesse, ainsi que toutes les autres, pour tenter de voir les clients revenir et lui faire à nouveau confiance. Ce matin, le cours d'Iliad s'échangeait à 115 euros, contre moins de 110 euros quelques jours plus tôt… et 230 euros fin mai 2017.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Ce projet est développé par les Français de Stanley Robotics depuis maintenant plus de deux ans. « Pour la première fois au monde », il a été présenté en fonctionnement à l'aéroport de Lyon-Saint Exupéry la semaine dernière.

« Dans les semaines à venir », il sera proposé à grande échelle aux passagers avec 500 places dans le parking P5+. Quatre robots autonomes et douze box pour déposer ou récupérer son véhicule seront installés.

La société Stanley Robotics explique que ses robots permettent de réduire l’emprise au sol des voitures stationnées, « permettant à terme de créer 50 % de places supplémentaires sur la même superficie grâce à la densification du stationnement et au stationnement multifiles ».

Une page dédiée présente le fonctionnement de ce service. Le coût n'est cependant pas indiqué.

Copié dans le presse-papier !

Dans ce film se trouve en effet une séquence vidéo provenant de l'accident bien réel de Lac-Mégantic, au Canada. Il s'est déroulé en 2013 et a tué 47 personnes, en plus de dommages estimés à 1,5 milliard de dollars canadiens. Les images dans Bird Box avaient choqué plusieurs personnes et des politiciens étaient montés au créneau.

Finalement, la plateforme de streaming a décidé de revoir sa copie, comme le rapporte Lapresse.ca : « Netflix et les cinéastes de Bird Box ont décidé de remplacer la séquence [...] Nous sommes désolés de la peine causée à la communauté de Lac-Mégantic ».

Trois mois après n'avoir présenté que des excuses, la société se ravise donc. « Bien sûr qu'il y a eu un délai, mais je pense qu'au final, le plus important pour moi, c'est qu'on a un résultat à cette situation qu'il nous semblait assez importante à régler » explique Julie Morin, maire de Lac-Mégantic, à nos confrères.

Copié dans le presse-papier !

Le fabricant met à jour ses machines avec écran pivotable à 360°, plus abordables que le x360 Spectre. Le Pavilion x360 11 dispose d'un écran de 11,6" de 1 366 x 768 pixels avec un Pentium Silver N5000, 4 Go de mémoire vive et 128 Go de stockage. Il est dépourvu de ventilateur et sera vendu en mai à partir de 400 dollars, précise Liliputing.

Plus haut de gamme, les Pavilion x360 14 (14") et 15 (15,6") peuvent grimper jusqu'au Core i7-8565U avec un écran 1080p et une GeForce MX130 ou MX250. Le Pavilion x360 15 peut également profiter d'une Radeon 535. Dans tous les cas, il n'est par contre pas question d'un processeur AMD pour l'instant.

Le Pavilion x360 14 sera vendu à partir de 500 dollars avec un Core i3-8145U, 8 Go de mémoire vive, 128 Go de stockage et un écran HD (1 366 x 768 pixels) seulement. Comptez 800 dollars minimum pour le Pavilion x360 15 (configuration non détaillée).

La connectique de l'ensemble des machines comprend de l'USB Type-C, de l'USB 3.1 (débits non précisés) et une sortie vidéo HDMI. Les deux plus grands intègrent également un lecteur de cartes SD. De plus amples informations sont disponibles sur cette page.

Copié dans le presse-papier !

L'ancien dirigeant de la plateforme d'échange de bitcoins Mt.Gox avait été arrêté au Japon durant l'été 2015.

Le jugement vient de tomber. Il est condamné pour manipulations de données à deux ans et demi de prison avec sursis. Il est par contre acquitté des charges de détournements de fonds et d'abus de confiance, comme l'explique Les Echos.

« Pour le parquet, ce verdict, qui innocente largement Mark Karpelès, sonne comme une rare défaite, dans un système judiciaire nippon où les mis en examen sont condamnés dans 99,97 % des procès », expliquent nos confrères.

« Humiliés », les procureurs pourraient décider de faire appel.

Copié dans le presse-papier !

11 200 logements répartis sur 18 communes sont ainsi éligibles aux Freebox en fibre optique. Ils viennent s'ajouter aux 27 000 en zone AMII, cofinancée avec Orange.

Selon Iliad, il « s’agit de la première délégation de service public que Free met en œuvre avec Altitude Infrastructure dans le cadre du contrat de déploiement signé en 2018 ».

Les nouveaux clients peuvent passer directement à la fibre, tandis que les abonnés xDSL seront contactés par Free pour leur proposer la migration.

La liste des communes éligibles est disponible par ici.