du 03 mai 2018
Date

Choisir une autre édition

Pour ce premier essai, le réacteur utilise un noyau d'uranium 235 de la taille d'un rouleau d'essuie-tout. Un moteur Stirling se charge ensuite de convertir la chaleur en électricité ; un principe simple et maîtrisé depuis très longtemps.

« Kilopower est un système de fission petit et léger, capable de fournir jusqu'à 10 kilowatts de puissance électrique, assez pour faire fonctionner plusieurs ménages moyens, sans interruption pendant au moins 10 ans. Quatre unités Kilopower fourniraient assez de puissance pour établir un avant-poste » selon la NASA.

Ce réacteur portable pourrait servir pour des missions sur Mars, mais aussi sur la Lune ou une nuit équivaut à 14 jours sur Terre.

La NASA teste avec succès son réacteur nucléaire « portable » Kilopower
chargement Chargement des commentaires...