du 09 juillet 2018
Date

Choisir une autre édition

L'agence spatiale avait prévenu en mars dernier : le satellite risquait de tomber en panne sèche. Pour rappel, il est spécialisé dans la détection d'exoplanètes grâce à la méthode des transits (lire nos explications).

La pression ayant récemment chuté et atteint un très bas niveau, décision a été prise par la Nasa de mettre le satellite en veille afin d'économiser son énergie. Il se réveillera début août pour transmettre au Deep Space Network les données qu'il a en mémoire sur la 18e campagne d'observation.

L'agence prévoit ensuite de relancer les opérations jusqu'à ce que le satellite tombe en panne sèche.

La Nasa met son télescope spatial Kepler en veille le temps de récupérer des données
chargement Chargement des commentaires...