du 03 décembre 2019
Date

Choisir une autre édition

Le malheureux engin spatial a été identifié par la caméra de la sonde Lunar Reconnaissance Orbiter (LROC).

L'Agence spatiale américaine propose plusieurs clichés du site, avec une comparaison avant/après, via des photos prises en septembre (qui n'avaient pas pu confirmer la position de Vikram), en octobre et en novembre.

En plus du point d'impact, les emplacements de nombreux débris ont été cartographiés. La NASA en profite pour publier un message de soutien à ses homologues indiens : « arriver aussi près de la surface était un exploit extraordinaire ».

Pour rappel, l'Inde n'a que très récemment confirmé officiellement le crash de son atterrisseur, avec très peu de détails : « au cours de la seconde phase [de descente, ndlr], la réduction de vitesse était supérieure à la valeur prévue ». Conséquence : les conditions au moment de lancer la dernière phase de freinage n'étaient pas bonnes et « au-delà des paramètres prévus ».

La NASA a finalement trouvé le site du crash de l'atterrisseur indien Vikram
chargement Chargement des commentaires...