du 04 octobre 2018
Date

Choisir une autre édition

La multiplication des services de SVOD encouragerait le piratage

Dans un rapport repris par Motherboard, l'équipementier réseau Sandvine estime que le piratage a connu un regain, à cause des nombreuses exclusivités des services de vidéo par abonnement (SVOD).

La société cite Game of Thrones de HBO, House of Cards de Netflix, The Handmaid's Tale d'Hulu et Jack Ryan d'Amazon. Des séries pour partie disponibles en retard sur les États-Unis dans la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique), ce qui expliquerait un piratage de longue date.

La vidéo représenterait 58 % du trafic descendant sur Internet, Netflix comptant pour 15 %. BitTorrent compterait pour 22 % du trafic montant et 31 % du trafic descendant en EMEA. Ces chiffres sont, bien entendu, à prendre avec des pincettes.

En France l'an dernier, selon l'Arcep, Google (YouTube), Netflix, Akamai et Facebook comptaient pour 50 % du trafic entrant chez les quatre grands opérateurs.

Disney compte lancer son propre service. France Télévision, TF1 et M6 préparent Salto (et l'arrêt du partage avec Netflix), alors que le glas a sonné pour Canalplay. Les mouvements risquent encore d'être importants ces prochaines années.

chargement Chargement des commentaires...