du 20 octobre 2017
Date

Choisir une autre édition

Après avoir lancé les Instant games pour son application Messenger l'année dernière, Facebook passe à la seconde en activant les options de monétisation.

La société mise sur des publicités sous forme d'interstitiels ou de vidéos pour séduire les joueurs qui ne voudront pas forcément sortir leur carte bancaire.

Une solution qui n'a rien de vraiment nouveau mais qui devrait faire mal à des sociétés spécialisées du secteur comme le français ViewPay, qui va se retrouver face à un concurrent de poids, mais qui a l'avantage de proposer sa solution à n'importe quel éditeur de service, même hors de Facebook.

Les développeurs intéressés peuvent se faire connaître par ici.

La monétisation publicitaire arrive dans les jeux instantanés de Facebook
chargement Chargement des commentaires...