Oculus a déployé une version bêta de la version 2.0 de son logiciel Rift Core. Elle promet une nouvelle interface système « qui ouvre de nouvelles possibilités pour la réalité virtuelle », Oculus Home, un lieu virtuel à décorer selon ses goûts et des améliorations à l'application de bureau Oculus.

Cette dernière apporte la gestion des listes de souhaits qui déclenchent des notifications quand un des produits qu'elles contiennent est en promotion. Le détail des fonctionnalités et la méthode à suivre pour récupérer cette mise à jour est disponible par ici.

La mise à jour 2.0 de Rift Core en bêta publique chez Oculus
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

C'est via un message sur Google+ qu'un responsable du géant du Net annonce ce changement. Il ne faut pas en attendre une révolution, mais plusieurs petites nouveautés sont tout de même de la partie.

Les notifications par vibrations peuvent être normales, longues ou doubles, le déverrouillage de l'écran peut se faire via le bouton Power uniquement (et plus de manière tactile), de nouveaux pays et langues sont supportés, etc.

Comme toujours, le déploiement de cette mise à jour dépendra du bon vouloir des fabricants.

Copié dans le presse-papier !

Nos confrères ont tenté l'expérience de la serrure connectée du géant de la vente en ligne permettant à ses livreurs d'accéder à votre domicile. Ils nous proposent un retour détaillé dans un long billet.

Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils ne sont pas franchement emballés : « Après deux semaines, il s'avère que le fait de laisser entrer des étrangers a été la partie la moins troublante de l'expérience ». Si aucun cambriolage n'est à déplorer, d'autres griefs remontent rapidement à la surface.

Pêle-mêle, il est question de blocages de la serrure, de la difficulté de proposer un accès temporaire à sa maison à des amis (contrairement aux livreurs Amazon où tout est simplifié) et enfin d'être complètement enfermé dans l'écosystème d'Amazon : d'autres sociétés ne peuvent pas profiter de ce dispositif.

Copié dans le presse-papier !

La cérémonie des Game Awards s'est déroulée cette nuit et elle a rendu son verdict : The Legend of Zelda : Breath of The Wild remporte le fameux titre de « GOTY » en ayant été élu jeu de l'année face à Super Mario Odyssey, PlayerUnknown's Battlegrounds, Persona 5 et Horizon Zero Dawn.

Cuphead s'est illustré en remportant les titres du meilleur jeu indépendant ainsi que celui de la meilleure direction artistique. Nintendo a également fait une razzia sur de nombreux trophées, dont celui de la « Best Game Direction » et du meilleur jeu d'action/aventure avec Zelda, du meilleur jeu sur console mobile où il était le seul éditeur représenté, et du meilleur jeu familial (Super Mario Odyssey).

On notera que le meilleur jeu de stratégie de l'année n'est ni XCOM 2 : War of the Chosen, ni Total War Warhammer II, mais Mario + Rabbids Kingdom Battle (eh oui) et que le public a choisi Overwatch comme meilleur jeu e-sport face à Rocket League, Dota 2, League of Legends et Counter Strike Global Offensive.

Il n'y avait par contre pas de titre de la meilleure loot box, dommage pour Star Wars Battlefront II, qui repart donc les mains vides.

Copié dans le presse-papier !

La fin de semaine est plutôt mouvementée pour le groupe Webedia, avec pour commencer une bonne nouvelle : l'annonce d'une prise de participation majoritaire dans Creators Media, un éditeur de « plateformes de divertissement digital et spécialisée dans la création de contenus sociaux ».

L'entreprise s'est ainsi fait une spécialité du « shoulder content », c'est-à-dire les « formats premium longs ou courts, pour promouvoir, soutenir et prolonger des événements (programmes TV, films au cinéma, compétitions sportives...) », tout un programme.

Concernant la chaîne ES1 dédiée à l'e-sport que le groupe souhaitait lancer le 1er décembre, les nouvelles sont un peu moins bonnes. Lors d'un colloque organisé par la Chaire Audiovisuel et Numérique de l'université Panthéon-Assas Paris 2, Veronique Morali, présidente de Webedia, expliquait que le projet prenait du retard.

La raison ? Le besoin de clarifier quelques points de droit. Il faut dire que l'annonce est intervenue avant que la chaîne n'ait obtenue l'accord du CSA. Or, le fait que l'e-sport ne soit pas reconnu officiellement comme un sport « peut poser un problème lors de la diffusion d’événements et la présence de marques à l’antenne » précise à SportBusiness Nathalie Sonnac, membre du CSA. De ce fait, la demande de convention de la chaîne n'a pas été validée pour le moment.

Aucune nouvelle date de lancement n'a pour le moment été communiquée.

Copié dans le presse-papier !

Dans un billet paru hier soir, Facebook se félicite du chemin parcouru par ses Jeux pour Messenger. En un an, le nombre de titres est passé de 20 à 70, la réponse des utilisateurs étant décrite comme très enthousiasmante.

Plusieurs nouveautés importantes font donc leur apparition. D'une part, Messenger permet de diffuser sa partie en direct à une ou plusieurs personnes, via un petit bouton caméra en haut à droite de l'écran. D'autre part, les utilisateurs en vidéoconférence pourront bientôt jouer ensemble, tout en continuant à afficher les encarts vidéo en haut de l'écran, sous forme de miniatures.

Enfin, plusieurs titres importants seront ajoutés dans les semaines et mois qui viennent. Sonic fait actuellement son entrée dans quelques pays, avant une diffusion générale d'ici quelques semaines. Début 2018, ce sera au tour d'Angry Birds, dans une version spécifique selon Facebook, pour défier plus facilement ses amis.

Viendront ensuite, courant 2018, Disney Tsum Tsum et une variante de Puzzle & Dragons.