du 16 avril 2018
Date

Choisir une autre édition

La justice russe valide le blocage de Telegram

L'escalade entre le service de messagerie et les autorités russes se poursuit. Suite au refus de Telegram de fournir ses clés de chiffrement, fin mars, la justice russe a validé son possible blocage par les fournisseurs d'accès.

Selon le New York Times, il n'aura fallu que 18 minutes à un tribunal moscovite pour fournir cette autorisation au Roskomnadzor, l'autorité des télécoms. Le blocage ne serait pas encore effectif et les chances sont minces que la Russie fasse plier le service, qui fournit un chiffrement de bout en bout.

Pavel Durov, le fondateur de Telegram, a simplement signifié son dédain. « Nous avons le luxe de ne pas nous inquiéter de nos revenus ou de nos ventes de publicités. La vie privée n'est pas à vendre, et les droits de l'Homme ne doivent pas être compromis par la peur ou l'avidité » a-t-il réagi, en référence à cette décision et au renoncement d'Apple en Chine sur le sujet.

Rappelons que la société est en pleine levée de fonds (ICO) via sa propre crypto-monnaie, récupérant l'équivalent de 850 millions de dollars en premier tour.

chargement Chargement des commentaires...