du 25 février 2019
Date

Choisir une autre édition

L'industrie vidéoludique peut trembler. En réponse à une requête de la sénatrice Maggie Hassan, la FTC a annoncé qu'elle mènera « un séminaire public sur les loot box » dans le courant de l'année. L'autorité refuse toutefois de commenter sur l'étendue des éventuels ajustements législatifs qui pourraient en ressortir, précise Ars Technica.

Ce séminaire représente la première action concrète prise par le gouvernement américain pour prendre position sur l'épineux dossier des boîtes à butin. D'autres pays, notamment la Belgique, se sont inquiétés de leurs effets néfastes sur les mineurs. Si bien que les régulateurs de plusieurs nations, ont publié en septembre dernier une déclaration « à propos de leurs préoccupations sur la porosité des frontières entre jeux d'argent et jeux ».

Pendant ce temps, certains skins trouvés dans des loot box vendues 2 euros sur Counter Strike Global Offensive continuent de se marchander contre plusieurs centaines d'euros, voire au dessus des 1500 euros.  

La FTC va s'intéresser aux loot box
chargement Chargement des commentaires...