du 26 mars 2018
Date

Choisir une autre édition

Selon Les Échos, deux associations devront cohabiter pour gérer le label. D'un côté, Medinsoft, qui s'en occupe depuis la mi-2015 et a reçu un vote unanime lors de l'appel lancé par la métropole Aix-Marseille-Provence.

Face à lui, c'est le collectif Aix-Marseille 2.0 qui a été choisi par le maire de la cité phocéenne, Jean-Claude Gaudin. Dans un courrier consulté par le quotidien, l'élu justifie ce choix par la cohérence du collectif avec sa stratégie territoriale. Aix-Marseille 2.0 revendique plusieurs têtes d'affiche, comme le cofondateur de Priceminister (Olivier Mathiot), ainsi que la création de 39 entreprises et 2 170 emplois.

Le choix du collectif est conditionné à un rapprochement avec Medinsoft, qui assure avoir réveillé le secteur local, dans une nouvelle structure. Medinsoft compte pourtant continuer sa route avec un budget de 700 000 euros, sans forcément s'associer à son homologue.

La French Tech Aix-Marseille prise entre deux associations
chargement Chargement des commentaires...