du 17 février 2020
Date

Choisir une autre édition

La FNAIM met en pause son projet de fichiers des mauvais payeurs

« En l’état, les conditions techniques ne sont pas encore réunies pour créer un fichier des impayés locatifs » assure désormais Jean-Marc Torrollion, président de la FNAIM. « L’enjeu n’a jamais été de ficher les accidents de la vie, mais de circonscrire le risque pour les propriétaires » prévient la Fédération nationale de l’immobilier.

Celle qui voulait pourtant créer un tel fichier abandonne pour l’instant un tel projet. Les critiques adressées par la CNIL n’ont évidemment pas été étrangères à cette décision. 

« Nous souhaitons nous donner le temps de mettre en place, avec professionnalisme et exigence, ce nouvel outil. Pour autant, nous sommes ouverts à d’autres solutions. Nous poursuivons le dialogue plus que jamais nécessaire avec les pouvoirs publics pour rétablir la confiance entre propriétaires et locataires. »

Julien Denormandie, ministre du Logement, s’était dit opposé à un tel fichier. Il a salué la décision de la fédération de surseoir à cette idée, qui fait suite à des échanges nourris avec le ministère, prévient Libération

chargement Chargement des commentaires...