du 16 mars 2018
Date

Choisir une autre édition

Le Berec explique qu'il « présente pour la première fois des données sur l'impact du roaming comme à la maison ». Entre le troisième trimestre 2016 et celui de 2017, la consommation data dans l'espace économique européen a augmentée de… 435 %. La moyenne par mois et par abonné était de 242 Mo.

Une augmentation a également été mesurée sur les appels et les SMS, mais elle est « moins significative » note l'organe de régulation européen : le nombre de minutes par clients et par mois passe de 8,8 à 14,23.

« Bien que les services d'itinérance internationale présentent une forte saisonnalité, les résultats indiquent clairement que la modification de 2015 du règlement sur l'itinérance a contribué de manière significative au développement du marché unique » se félicite Johannes Gungl, actuel président du Berec.

Pour rappel, nous avions fait un point d'étape six mois après la fin des frais de roaming : les opérateurs interrogés notaient effectivement une hausse notable des consommations en roaming, avec très peu d'abus à l'époque.

La fin des frais d'itinérance dans l'Union européenne fait exploser la data en roaming
chargement Chargement des commentaires...