du 07 septembre 2018
Date

Choisir une autre édition

La FIDO Alliance lance un programme de certification pour la biométrie

L’Alliance est un consortium d’industriels cherchant à normaliser les techniques d’authentification forte, en créant une base interopérable. Son nouveau cheval de bataille : la biométrie.

Le Biometric Certification Component Program fournit donc une infrastructure de référence depuis laquelle les constructeurs pourront tester les solutions, à la recherche d’une précieuse étiquette « FIDO Certified ».

Une annonce liée à la multiplication des solutions biométriques, particulièrement les scanners d’empreintes digitales. Or, ces informations sont particulièrement sensibles, le programme ayant justement pour objectif de faire grimper le niveau générale de qualité et de fiabilité, pour assurer une meilleure protection.

Des laboratoires indépendants font partie de l’opération. Ils testeront la qualité des composants utilisés et la résistance des protections mises en place à différentes méthodes d’attaques. Un seul est nommé pour l’instant : l’Américain iBeta. L’Alliance « travaille activement » à faire grandir cette liste cependant.

La FIDO Alliance, interrogée par TechCrunch sur l’arrivée du programme pour répondre à d'éventuelles craintes spécifiques, s’est contentée d’une réponse globale : « Avec la croissance de toute nouvelle technologie, il y a un risque que des fournisseurs appuient trop sur les fonctionnalités visibles au détriment de la sécurité ».

Un constat ô combien vérifié dans le domaine des objets connectés.

chargement Chargement des commentaires...