du 19 novembre 2019
Date

Choisir une autre édition

La faille sismique française du 11 novembre a été cartographiée depuis l'espace

Les tremblements de Terre sont relativement inhabituels en France, mais le 11 novembre, « une partie de la région Rhône-Alpes a été secouée par un séisme qui a donné lieu à des évacuations et endommagé des bâtiments », explique l'agence spatiale européenne

D'une magnitude 5, il a été suivi par la mission Sentinel 1 du programme Copernicus. But de l'opération : « mieux comprendre la nature de la faille sismique et cartographier son emplacement ».

« Lorsque l’on combine les images acquises avant et après un tremblement de terre, les changements au sol qui se sont produits entre les deux acquisitions forment des franges aux couleurs de l’arc-en-ciel dans l’image combinée, que l’on appelle un "interférogramme" ; celui-ci permet aux scientifiques de quantifier les déformations du sol », ajoute l'ESA. 

« L’interférogramme présenté ici montre une série de franges dans une zone à l’ouest de Le Teil, et a permis aux scientifiques d’identifier la faille à l’origine du séisme. Le satellite d’observation a également mesuré une déformation au sol qui correspond à un soulèvement allant jusqu’à 8 cm dans la partie la plus au sud de la faille ». 

chargement Chargement des commentaires...