du 21 novembre 2017
Date

Choisir une autre édition

Après un premier réaménagement dans la région parisienne en avril 2016, la TNT laisse progressivement sa place à la 4G dans le reste de la France. 13 phases de transitions sont au programme.

Aujourd'hui, c'est au tour des Alpes-de-Haute-Provence, des Alpes-Maritimes, des Bouches-du-Rhône, du Var et de la Corse de sauter le pas.

Comme nous l’avions déjà expliqué, il suffit de relancer une recherche des chaînes pour retrouver celles qui auraient pu disparaître. Tous les détails de cette deuxième phase sont disponibles ici.

Rendez-vous le 23 janvier pour la troisième phase. Elle concernera cette fois la côte atlantique.

La deuxième phase de transition des fréquences de la TNT démarre
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

L'annonce a été faite par Sundar Pichai en personne, lors d'un déplacement à Helsinki en Finlande. Cette somme sera dépensée sur les deux prochaines années. « Cela portera notre investissement total dans l'infrastructure Internet européenne à 15 milliards d'euros depuis 2007 », ajoute-t-il. 

Sur les 3 milliards, 600 millions seront dédiés aux datacenters de Hamina (Finlande), portant le total à 2 milliards de dollars. 

Sundar Pichai est ensuite revenu sur les 18 contrats pour 1 600 MW d'énergie renouvelable supplémentaires : « près de la moitié des mégawatts produits seront ici en Europe [...] Ces accords soutiendront la construction de nouvelles infrastructures énergétiques dans l'UE pour plus de 1 milliard d'euros ». 

Copié dans le presse-papier !

Dans un communiqué de presse, la société annonce la signature « d'un accord définitif portant sur la vente de son activité IntelliFlash à DDN », une société spécialisée dans l'intelligence artificielle et le cloud. Cet accord prévoit également que DDN augmentera ses achats de disques durs et SSD provenant de Western Digital. 

« Cette annonce s'inscrit dans l'intention stratégique de Western Digital d'arrêter sa branche Storage Systems, qui regroupe les activités IntelliFlash et ActiveScale ». Le cas de ce dernier n'est pas précisé, la société explorant des « options stratégiques ».

Le fabricant n'arrête évidemment pas ses activités sur le stockage, seulement les systèmes dédiés en mémoire flash ou hybride. Western Digital explique que ces actions lui permettront notamment « d’optimiser son portefeuille OpenFlex ».

Copié dans le presse-papier !

Avec Chrome 77 disponible depuis presque deux semaines, le canal bêta du navigateur passe à la branche suivante. Les ajouts sont nombreux, surtout pour les développeurs.

Les variables CSS peuvent ainsi être enregistrées en tant que propriétés personnalisées, ce qui permet notamment de s’assurer qu’elles sont toujours d’un type spécifique. 

L’API Native File System, disponible dans les essais Origin, appelle la fenêtre d’ouverture/sauvegarde des dossiers de la plateforme. Elle permettra aux applications web de se comporter encore davantage comme des applications natives.

Chrome progresse également dans la personnalisation. En plus du choix de l’arrière-plan dans la page Nouvel onglet depuis la dernière version, les utilisateurs peuvent maintenir s’ils souhaitent afficher des raccourcis personnalisés, les sites les plus consultés ou aucun. Une section Couleur et « thème » s’ouvre sur une sélection de couleurs pour la barre de titre, les onglets, la barre d’adresse et celle des favoris. Outre les choix proposés, l’utilisateur peut sélectionner des couleurs personnalisées.

Tous ces changements peuvent se faire depuis la page Nouvel onglet, en cliquant sur Personnaliser en bas à droite. Si vous ne voyez pas ces nouveautés, il suffira d’activer les deux flags suivants :

  • chrome://flags/#ntp-customization-menu-v2
  • chrome://flags/#chrome-colors-custom-color-picker

Google commence d’ailleurs un gros ménage dans la page des flags. La plupart des réglages concernant les entreprises sont supprimés et confiés à des règles globales d’administration. Le grand public n’est pas censé être impacté par ces changements.

Chrome 78 introduit également une fonction d’appel pour les utilisateurs munis d’un smartphone Android. Le navigateur peut maintenant identifier les numéros de téléphone puis, à l’aide d’un clic droit, proposer au smartphone lié au compte Google de l’appeler. De quoi gagner un peu de temps.

Notez enfin que l’extension Password Checkup, introduite en février dernier, est désormais intégrée dans Chrome 78. Elle alerte l’utilisateur quand il se connecte à un site avec un identifiant et un mot passe « associés à une violation des données ». En clair, un concurrent de Firefox Monitor. Pour rappel, la fonction ne transmet pas les identifiants en texte clair à Google.

Copié dans le presse-papier !

En mars dernier, le ministre de l’Action et des Comptes publics avait proposé la suppression pure et simple de la contribution à l’audiovisuelle publique.   

À l’occasion des débats sur le projet de loi de finances pour 2020, Gérald Darmanin va proposer non cette funeste fin mais de baisser la redevance d’un généreux euro, révèle le Figaro.  La contribution à l’audiovisuel public a été fixée à 139 euros pour l’année 2019. 

Cette baisse va-t-elle cacher une autre réforme ? Le gouvernement pourrait profiter de la fenêtre législative pour étendre l’assiette aux autres écrans, voire imposer une redevance universelle puisque la COP est adossée à une taxe d’habitation appelée à disparaître.

Toutes les chaînes et radios publiques militent sans surprise pour cet élargissement. « Avec un rendement de plus de 3,2 milliards d’€, la contribution à l’audiovisuel public est essentielle pour financer les entreprises publiques de l’audiovisuel (France Télévisions, Radio France, ARTE, INA...) » commentait en avril dernier, Pascal Rogard, DG de la SACD. 

Copié dans le presse-papier !

Le « marathon caritatif de 50h » a triplé la mise par rapport à l'année dernière où le palier du million d'euros avait été dépassé.

L'organisation affirme que le Z Event 2019 est « le stream caritatif ayant rapporté le plus d'argent de toute l'Histoire ». De son côté, Emmanuel Macron y a été de son petit tweet : « Vous êtes inspirants et vous nous démontrez que tout est possible pour soutenir une cause pour laquelle on croit. Bravo ».