du 27 janvier 2020
Date

Choisir une autre édition

La Cour des comptes ouvre le code source d’OpenAnafi

Dans le cadre du hackathon #DataFin, qui s’est déroulé au Sénat vendredi 24 et samedi 25 janvier, la Cour des comptes a ouvert le code source de son logiciel OpenAnafi. Ce dernier « permet, à partir des données comptables des collectivités locales, de réaliser automatiquement des grilles d’analyse financière », explique l’institution.

Développé par les juridictions financières « avec des langages de programmation généralistes, largement utilisés (Django/Python, Angular/TypeScript) », OpenAnafi est censé « fournir aux citoyens une base d’analyse financière fiable, synthétique et homogène des comptes des communes et des établissements publics intercommunaux ».

Diffusé sous licence MIT, le programme peut librement être modifié et réutilisé. Dans sa présentation d’OpenAnafi, la Cour des comptes explique que le projet a été séparé en deux parties : un back-end et un front-end.

chargement Chargement des commentaires...