du 09 avril 2019
Date

Choisir une autre édition

La Chine envisage d'interdire 450 activités industrielles, dont le minage de cryptomonnaie

La Commission nationale du développement et de la réforme (CNDR) a lancé en début de semaine une consultation publique sur l'avenir de certaines activités industrielles.

Comme l'explique Reuters, elle comprend 450 activités qu'elle « juge soit incompatibles avec les lois ou réglementations en vigueur, soit insuffisamment sûres ou auxquelles elle reproche de gaspiller des ressources ou de polluer l’environnement ». Dans le lot, le minage de cryptomonnaie.

Aucune date n'est précisée et la consultation est ouverte jusqu'au 7 mai. Nos confrères rappellent que Pékin a déjà interdit les ICO (initial coin offerings) et fermé des plateformes d'échanges de cryptomonnaies.

Ce n'est pas tout : « Pékin a en outre déjà commencé à limiter le minage de cryptomonnaies, obligeant de nombreuses sociétés spécialisées, parmi lesquelles certaines des plus importantes du monde, à délocaliser des activités ».

chargement Chargement des commentaires...