du 28 juin 2019
Date

Choisir une autre édition

L'Agence spatiale européenne a mis en ligne un cliché pris le 26 juin par le satellite Sentinel-3 du programme Copernicus d'observation de la Terre de l'ESA. 

« La carte représente donc la température de la surface, pas celle de l'air habituellement utilisée dans les prévisions [...] Les zones blanches dans l'image sont causées par les nuages qui obscurcissent la lecture des températures du sol et les taches bleu clair sont des zones couvertes de neige », explique l'ESA.

La canicule vue depuis l'espace par Sentinel-3 (Copernicus)
chargement Chargement des commentaires...