du 08 octobre 2018
Date

Choisir une autre édition

Le 28 septembre, le gouverneur californien a approuvé le texte. Il impose une sécurité raisonnable aux objets connectés dès le 1er janvier 2020, en fonction de la sensibilité des informations traitées.

Une partie concerne spécifiquement les mots de passe. Plus question d'avoir un même mot de passe par défaut, permanent, pour tous les appareils. Ces identifiants doivent être soit uniques à chaque appareil, soit modifiés par l'utilisateur à la première connexion.

L'Union européenne a lancé ses propres plans sur la sécurité de ces objets connectés, après l'électrochoc Mirai fin 2016. Elle envisage un système de certification multi-niveaux, du simple appareil pour particulier aux équipements utilisés par des États.

La Californie interdit les mots de passe faibles sur les objets connectés
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Jim Bridenstine, administrateur de la NASA, s'était rendu en fin de semaine dans les locaux de SpaceX aux côtés d'Elon Musk. Une conférence commune après des critiques échangées à travers la presse.

« Elon et moi sommes tout à fait d’accord sur le fait que notre objectif prioritaire est de lancer des astronautes américains sur des fusées américaines depuis le sol américain », lâche Jim Bridenstine, comme l'explique The Verge.

Pour rappel, les États-Unis, comme le reste du monde, dépendent actuellement des Russes et de leurs fusées/capsules Soyouz pour l'instant… avec les déboires que l'on connaît en cas de problème technique. 

Le coût est également un point important : de 85 millions de dollars la place sur Soyouz, il ne serait alors plus question que de 50 millions sur Crew Dragon, selon des estimations de la NASA.

L'objectif est désormais d'effectuer un premier vol qualificatif avec un équipage à bord (composé de Douglas Hurley et Robert Behnken), après une première mission « à vide » en mars

« Nous sommes très confiants que, dans la première partie de l'année prochaine, nous serons prêts à lancer des astronautes américains sur des fusées américaines », lâche l'administrateur de la NASA.

Un tel enthousiasme n'a rien de nouveau : les annonces s'enchaînent depuis 2017. Début 2020 pourrait donc être la bonne date cette fois-ci, mais elle peut tout aussi bien être repoussée une nouvelle fois…

D'ailleurs Jim Bridenstine est prévoyant : « si un imprévu se présentait, cela pourrait être plus long que ça [...] Dans tous les cas, savoir si nous effectuerons cette mission dans la première partie de l'année prochaine est moins important que savoir que nous le ferons ». 

Copié dans le presse-papier !

Le service de VTC annonce la signature d'un accord, dont les détails ne sont pas dévoilés. La finalisation devrait avoir lieu au début de l'année 2020, une fois que les autorités concernées auront donné leur feu vert. 

« Qu'il s'agisse d'une promenade, de commander des plats dans votre restaurant préféré ou de faire livrer vos courses bientôt, nous voulons que Uber soit votre partenaire dans la vie courante », explique Dara Khosrowshahi (directeur général d'Uber).

C'est tout l'objet du rapprochement avec Cornershop qui propose justement des livraisons de produits d'épicerie. Principalement implantée en Amérique latine et au Canada, la société continuera de fonctionner avec sa direction actuelle, mais celle-ci rendra compte à un conseil composé majoritairement de personnes de chez Uber.

Copié dans le presse-papier !

En juin dernier, Renault/Nissan annonçait la signature d'un accord exclusif avec Waymo, filiale d'Alphabet (Google) sur les voitures autonomes. Il s'agissait alors d'une « première étape dans le développement de services de mobilité autonome rentables à long terme ».

La seconde étape est désormais en place : « la Région Île-de-France et le Groupe Renault vont étudier la mise en place d'un service de mobilité autonome entre l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle et La Défense », explique le fabricant automobile.

Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France, souhaite mener à bien ce projet avant les Jeux olympiques de Paris en 2024.

Copié dans le presse-papier !

Cette dernière appartient au groupe Fnac Darty et prend souvent la forme de « corners » dans des galeries commerciales.

La société propose des changements d'écran, de batterie et d'autres pièces des terminaux mobiles. Les tarifs des prestations sont disponibles par ici, mais attention, la facture peut rapidement grimper suivant les cas.

Aujourd'hui, Bouygues Telecom s'associe à WeFix pour proposer un service « Réparation Smartphone » à ses clients d'un forfait Sensation avec engagement : « une remise de 30%, deux fois par an, sur la réparation de leur mobile sans condition de montant » et le « maintien de la garantie 2 ans, post réparation, quelle que soit la marque du téléphone ».

Copié dans le presse-papier !

Depuis la sortie de la version 1903 de Windows 10 en mai dernier, Microsoft bloquait la mise à jour pour les utilisateurs de son Surface Book 2.

En cause, un important problème notamment avec les pilotes du GPU NVIDIA dédié, qui disparaissaient pendant la mise à jour. Une fois la May 2019 Update en place, Windows 10 n’avait donc plus accès qu’au GPU Intel intégré, empêchant par exemple les utilisateurs d’exploiter la carte graphique dans les jeux.

Les concernés peuvent donc se rendre dans Windows Update et récupérer un nouveau firmware, corrigeant le problème ainsi que plusieurs autres, en plus d’une « meilleure stabilité de la batterie ».

La May 2019 Update devrait se débloquer après un redémarrage et une nouvelle vérification de Windows Update.