du 11 décembre 2017
Date

Choisir une autre édition

En mai 2017, les autorités bulgares ont arrêté un groupe de 23 trafiquants, dont 5 douaniers, qui parvenaient à leurs fins en injectant une porte dérobée dans certains ordinateurs des douanes. Ils pouvaient ainsi indiquer dans les fichiers des autorités que leur cargaison avait déjà été contrôlée et que tout est en règle.

Lors de cette opération, 213 519 bitcoins avaient été saisis, pour un montant alors estimé à un peu plus de 500 millions de dollars. Quelques mois plus tard, ces bitcoins sont toujours entre les mains des autorités, qui dorment désormais sur un pactole estimé à plus de 3 milliards d'euros rapporte Coindesk.

À l'échelle de ce pays de 7,2 millions d'habitants, cette somme représente 6,3 % du PIB. Pour l'heure, le gouvernement bulgare n'a pas indiqué comment ces bitcoins allaient être utilisés. Par le passé plusieurs pays, notamment l'Australie et les États-Unis, ont vendu aux enchères la totalité des bitcoins qu'ils avaient pu saisir lors d'enquêtes criminelles.

Si cette solution devait être retenue, elle ferait sans doute le plus grand bien aux caisses bulgares.

La Bulgarie dort sur 3 milliards d'euros de bitcoins saisis
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

La préversion 17134 semble bien être la dernière pour la nouvelle mise à jour majeure du système. Sortie la semaine dernière en canal rapide, elle a depuis rejoint les canaux lent et Release Preview.

Selon Neowin, l'écran d'accueil du navigateur Edge, après installation de la préversion, évoque par ailleurs une « April Update ». Ce serait ainsi le nom de la mise à jour, que nous avons observé également.

Avec une préversion en canal Release Preview, la diffusion serait donc proche. Microsoft a déjà deux semaines de retard sur le calendrier de départ (avec le Patch Tuesday du 10 avril) et a sûrement hâte d'en finir pour passer à la suite.

Une suite déjà en préparation puisque les builds s'enchaînent sur la branche Redstone 5, avec pour l'instant en nouveauté principale les Sets, fenêtres rassemblant diverses applications sous formes d'onglets.

En attendant, la liste des nouveautés de l'April Update n'a pas changé d'un iota. Vous les retrouverez détaillées dans notre dossier.

Copié dans le presse-papier !

Un peu moins d'un mois après une précédente panne d'ampleur, le moteur de recherche ne répondait plus dimanche matin, à partir de 4/5h. Le site évoquait une maintenance en cours.

Le compte Twitter a indiqué vers 9h30 que les équipes étaient en train de travailler à une résolution. C'est finalement peu avant 15h que tout est rentré dans l'ordre. Les détails de la panne n'ont pas été donnés.

Qwant se repose pour rappel sur ses propres infrastructures pour fonctionner. Une indépendance technique qui est l'un de ses points fort concernant son discours de préservation de la vie privée, qui semble néanmoins poser quelques soucis ces dernières semaines.

De quoi inciter le français à repenser les choses ? Si la communication se fait assez rapidement en cas de problème, l'absence d'une page de statut plus complète ou d'un « post mortem » par les équipes techniques une fois les problèmes réglés sont des éléments qui manquent encore.

Le précédent d'OVH a montré l'importance de la communication détaillée dans ce genre de cas. Elle l'est d'autant plus pour un moteur de recherche, élément central de la navigation des internautes. En cas de panne, ils doivent aller chercher leurs réponses ailleurs et peuvent y prendre leurs habitudes. Un risque important lorsque cela se reproduit.

Copié dans le presse-papier !

Futuremark change de nom et en profite pour s'installer sur un nouveau domaine : benchmarks.ul.com. Il s'agit certainement de mieux mettre en avant le nom de sa maison mère depuis 2014 : UL (Underwriters Laboratories).

« Nos marques de référence, telles que 3DMark, PCMark et VRMark, ne sont pas affectées. Nous continuerons à développer de nouveaux tests de référence tout en prenant en charge nos produits existants » affirme l'éditeur.

Une foire aux questions a été mise en ligne par ici.

Copié dans le presse-papier !

Il n'est toujours pas question d'un pilote graphique unifié avec les Radeon ou même d'une mise à jour de ce dernier pour les Ryzen 3 2200G et Ryzen 5 2400G (voir notre test). Mais les performances sont effectivement annoncées à la hausse.

Cela passe par une amélioration de l'AGESA et donc des UEFI/BIOS proposés par les constructeurs de cartes mères. Pour en profiter, il faut avoir au moins la version 1002a. Pour rappel, celle-ci peut être visualisée avec des logiciels tels que HWiNFO.

Copié dans le presse-papier !

Aaron Toponce s'est « amusé » à passer en revue bon nombre de générateurs en ligne, ou disponibles sous forme d'extensions pour Chrome et Firefox notamment.

Différents critères sont testés, l'ensemble des notes étant disponibles dans un tableau Google Sheets. Langues gérées, type de licence, générateur côté client ou serveur, présence d'un CRNG, HTTPS, niveau d'entropie, trackers et autres sont ainsi passés en revue.

Sur la seule liste des générateurs en ligne, la note maximale, 10, n'est atteinte que par celui de Toponce (qui se fait donc un peu de publicité au passage). Plusieurs obtiennent quand même 8, notamment Clavel, One Shall Pass, SSH.com ou encore Strong.

Parmi les reproches les plus courants, l'utilisation d'un générateur déterministe, les licences propriétaires, l'absence de CRNG et la présence de trackers. LastPass, par exemple, n'obtient que 4,5 sur 10, du fait de certains éléments flous, d'une génération propriétaire côté serveur et de quelques trackers.

Le tableau contient plusieurs onglets, selon le type de générateur que l'on cherche : purement web, phrases de passe, extensions Chrome ou Firefox, et plus récemment les gestionnaires complets. Peu ont encore été testés, KeePassXC obtenant pour l'instant la première place du podium avec 6/7. LastPass et 1Password n'obtiennent que 3/7, et le récent Bitwarden 5/7. Dashlane n'a pas encore été testé.

Une adresse à mettre de côté donc, le tableau se remplissant petit à petit. Sur Twitter, le travail de Toponce a été particulièrement bien accueilli.