du 13 janvier 2020
Date

Choisir une autre édition

« La 5G est-elle vraiment utile ? », interpellent Hugues Ferreboeuf, directeur du projet « sobriété » au Shift Project, groupe de réflexion sur la transition énergétique, et Jean-Marc Jancovici, son président, dans une tribune au Monde. Ils dénoncent l’absence de réflexion sur le boum de consommation énergétique et les risques économiques que représente le déploiement de la 5G.

65 % de la consommation énergétique directe d’un opérateur mobile vient du fonctionnement des équipements fournissant la couverture radio. Or, il y a aujourd’hui un consensus pour dire qu’un équipement 5G consomme trois fois plus qu’un équipement 4G, et qu’ajouter des équipements 5G aux sites existants (2G, 3G, 4G) conduira à doubler la consommation du site. De plus, avec la 5G, il faudra trois fois plus de sites qu’avec la 4G pour assurer la même couverture.

Au final, déplorent-ils, avec ce déploiement, la consommation d’énergie des opérateurs mobiles serait multipliée par 2,5 à 3 dans les cinq ans à venir, ce qui représenterait environ 10 TWh supplémentaires, soit une augmentation de 2 % de la consommation d’électricité du pays.

La 5G pourrait démultiplier la consommation énergétique
chargement Chargement des commentaires...