du 28 janvier 2020
Date

Choisir une autre édition

L’UFC-Que Choisir attaque LastMinute pour pratiques commerciales trompeuses et agressives

L’association de consommateurs UFC-Que Choisir a annoncé hier avoir saisi le tribunal de grande instance de Paris de « procédés pernicieux utilisés par Lastminute pour vendre sur son site des assurances voyages à l’insu de ses clients ».

Des pratiques que l’organisation présidée par Alain Bazot décrit ainsi :

« Depuis quelques mois, alors que les consommateurs ne choisissent pas initialement d’assurance, le voyagiste fait apparaître, après la validation du moyen de paiement, une fenêtre pop-up qui détourne l’attention des consommateurs et leur fait souscrire l’assurance la plus chère sans s’en rendre compte.

Alors que le site lastminute.com est configuré pour pousser le consommateur à acheter et finaliser le plus vite possible son achat, cette fenêtre pop-up reprend les mêmes codes graphiques qu’un pop-up qui demanderait au consommateur de confirmer son paiement pour profiter des réflexes inconscients des internautes et ainsi leur vendre l’assurance qu’ils ont pourtant refusée quelques clics plus tôt. »

L’UFC-Que Choisir estime que ce « piège marketing » est contraire au principe du « double-clic », qui « impose que l’internaute puisse vérifier une dernière fois sa commande et son prix avant de procéder à l’achat ». LastMinute se voit ainsi poursuivi pour pratiques commerciales « illicites, agressives et trompeuses ».

Des infractions passibles de peines pouvant atteindre deux ans de prison et 300 000 euros d’amende. Le montant peut même être porté à 10 % du chiffre d’affaires moyen annuel, en fonction des avantages tirés du manquement. Or dans ce dossier, l’UFC-Que Choisir estime que ces pratiques rapportent « plusieurs millions d’euros par an à LastMinute ».

La décision du tribunal n’ayant pas vocation à être rendue « avant plusieurs mois du fait des délais judiciaires », l’association de consommateurs invite pour l’heure les internautes « à la plus grande prudence et vigilance s’ils devaient utiliser ce site ».

chargement Chargement des commentaires...