du 19 juin 2018
Date

Choisir une autre édition

L'ancien champion du monde de roller et notamment vainqueur des X Games a lancé son service il y a maintenant plus de trois ans (lire notre analyse), mais il n'est sorti de bêta que depuis deux ans seulement.

Après 5 millions d'euros en 2015, la start-up récupère cette fois-ci 10 millions lors d'un nouveau tour de table auprès d’Idinvest, OneRagtime, Breega Capital, Meusinvest et Leansquare, comme le rapporte Forbes.

« L’opérateur télécom international espère ainsi investir massivement dans le marketing et la recherche et développement », toujours selon nos confrères.

L'opérateur virtuel Onoff (Taïg Khris) lève 10 millions d'euros
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

L'annonce a été relayée sur Twitter par le Secrétariat Général Pour l'Investissement et concerne deux postes de directeurs/directrices de programme, dont voici l'intitulé :  

Il ou elle devra proposer « la démarche à suivre » et sélectionner « des équipes en charge de mettre en œuvre le défi ». « Les compétences scientifiques et entrepreneuriales des candidat-es, ainsi que leur capacité à fédérer les acteurs seront particulièrement regardées » ajoute le gouvernement.

Il s'agit d'une création de postes à pourvoir immédiatement. Les missions s'inscrivent dans la continuité d'une partie du rapport de Cédric Villani sur l'intelligence artificielle (lire notre dossier).

Elles s'inscrivent également dans le cadre du programme Grand défis de l'innovation, financé à hauteur de 150 millions d'euros par le Fonds pour l'innovation et l'industrie. Ses deux premiers postes ont été sélectionnés par le Conseil de l’innovation lors de sa séance inaugurale le 18 juillet dernier.

Copié dans le presse-papier !

Lancé en juin dernier dans quelques pays, il permet à des commerçants de mettre en place une solution de paiement rapide, sans que leurs clients n'aient besoin de quitter le site. Le but étant évidemment de « réduire le nombre de clics ou le parcours d’achat » et ainsi tenter de maximiser les ventes.

Dans le même temps, les Marketings Solutions lancées en fin d'année dernière aux États-Unis s'ouvrent également à d'autres marchés.

Copié dans le presse-papier !

Dans les dernières préversions de Windows 10, Microsoft testait un message particulièrement « audacieux » : il interceptait l’installation de Chrome et Firefox (versions stables) pour demander à l’utilisateur s’il ne préférait pas rester sur Edge.

Le navigateur, décrit comme « plus sûr et plus rapide », a en effet bien du mal à trouver son public, en dépit de certaines qualités. Microsoft a donc fait une tentative, mais qui témoigne de méthodes moyenâgeuses.

L'entreprise souhaitait probablement tester la réaction du public. Elle n’a pas été déçue : les commentaires enflammées des testeurs et internautes en témoignent partout sur le web. Elle a donc supprimé ce panneau.

La dernière build déployée dans le canal rapide, la 17760, n’affiche désormais plus rien. L’éditeur semble être revenu à la raison, en se rendant sans doute compte que le mouvement paraissait… désespéré.

Notez que la build 17760 ne contient plus actuellement aucun problème connu. Microsoft est probablement sur le point de finaliser le développement de la mise à jour 1809, qui sera disponible le mois prochain sous le nom d'October 2018.

Copié dans le presse-papier !

Comme toujours avec une mise à jour majeure de Windows 10, plusieurs anciennes fonctionnalités seront supprimées ou abandonnées avec l’October 2018 Update (1809). Dans le second cas, elles sont toujours présentes mais ne font plus l’objet d’aucun développement.

Disparaissent ainsi par exemple l’application Hologram (remplacée par le duo Paint 3D/Mixed Reality Viewer), limpet.exe (accès TPM pour Azure) car l’outil passe en externe et open source, l’application Compagnon pour le téléphone dont les fonctions ont été intégrées au système, ou encore la console de gestion TPM, ses fonctions étant transférées au Centre de sécurité de Defender.

Parmi les fonctions abandonnées, on trouve l’ancien outil de capture d’écran, avantageusement remplacé par un nouveau venu. Nous en détaillerons d’ailleurs le fonctionnement dans un article consacré à la mise à jour 1809 de Windows.  

Copié dans le presse-papier !

Le logiciel vous permettant de tout savoir de votre carte graphique se met à la page, quelques jours avant la publication des tests des RTX 2080 (Ti).

Quelques améliorations sont ajoutées au passage comme la possibilité de minimiser GPU-Z à la fermeture, la prise en compte de nouvelles sondes/données et l'utilisation de WDDM pour la surveillance de la mémoire des Radeon, AMD ADL posant des soucis.

Outre les dernières cartes graphiques de NVIDIA, les futures Vega 20 et autres Ryzen Pro sont désormais reconnus, tout comme les Athlon 200GE et quelques parties graphiques intégrées d'Intel. Tous les détails sont dans les notes de version.