du 14 septembre 2018
Date

Choisir une autre édition

L'annonce n'est pas une surprise. La société de Patrick Drahi avait révélé en mars dernier être en négociations exclusives avec Tofane Global.

Cette dernière explique qu'elle « demeure le fournisseur exclusif des services d’appels internationaux d’Altice Europe N.V. et devient son partenaire privilégié pour les prestations des solutions mobiles à l’étranger ». Pour résumer, Altice ne gérera plus directement les partenariats pour les appels à l'étranger, mais passera par un prestataire unique : Tofane Global.

Le marché est important puisqu'il représentait 14 milliards de minutes en 2017 sur la France, le Portugal et la République dominicaine. Tofane Global affirme ainsi devenir « le 9e opérateur grossiste de téléphonie international en volume de "minutes de trafic" ».

Le montant de la transaction n'est pas précisé.

L'opérateur français Tofane Global finalise le rachat des activités voix d'Altice à l'étranger
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

C’est un double programme de réparation qu’Apple a officialisé vendredi soir. D’un côté, les SSD des MacBook Pro 13 pouces sans Touch Bar, dans leur édition 2017. De l’autre, la dalle OLED des iPhone X.

Pour les MacBook, Apple indique qu’un « nombre limité de lecteurs SSD 128 Go et 256 Go présentait un problème pouvant entraîner une perte de données et une défaillance du lecteur ». Seules les machines vendues entre juin 2017 et juin 2018 peuvent être concernées.

La fiche technique ajoute que les données doivent avoir été intégralement sauvegardées, car la réparation implique une mise à jour du firmware et une réinstallation de macOS.

Pour l’iPhone X, le souci peut se manifester sous deux formes : tout ou partie de l’écran ne répond plus de façon intermittente au toucher ou, au contraire, réagit sans avoir été touché. Pour expliquer ces soucis, Apple pointe une « possible défaillance d’un composant du module écran ».

Bien que la sauvegarde des données soit recommandée (comme toujours avant envoi en réparation), il n’est pas question de formatage de l’appareil.

Pour les deux programmes, l’utilisateur concerné devant se rendre en Apple Store ou centre agréé. Programmes officiels oblige, les réparations sont gratuites.

Attention, Apple fait la distinction entre ce souci spécifique d’écran et d’autres pouvant empêcher les manipulations, comme une dalle brisée. Dans ce cas, il faudra probablement payer pour ces autres problèmes avant que le composant défectueux d’écran soit changé.

Copié dans le presse-papier !

Désireux d'étoffer son catalogue d'exclusivités sur Xbox One (et son Game Pass), Microsoft a fait main basse sur deux studios jusqu'ici indépendants parmi les plus en vue : inXile Entertainment et Obsidian.

Le premier est à l'origine de l'excellent Wasteland 2, ou encore de Torment : Tides of Numenera, tandis que le second a offert au monde Star Wars Knights of the Old Republic II : The Sith Lords, Fallout : New Vegas, ou encore la série Pillars of Eternity. Excusez du peu.

Microsoft s'arme ainsi pour la future génération de consoles, dont nous pourrions entendre parler dès 2020. Lors du dernier round, le manque d'exclusivités sur Xbox One lors de son lancement a pu être un des facteurs qui a ouvert un boulevard à Sony, en plus de la communication désastreuse de l'entreprise lors de la présentation de sa machine. Le géant américain semble aujourd'hui vouloir ne pas reproduire les erreurs du passé, mais rien n'assure que le pari sera payant.

Copié dans le presse-papier !

C’est sans fanfare que Facebook vient de lancer une nouvelle application, Lasso, destinée à concurrencer TikTok et son grand succès chez les jeunes utilisateurs. Elle a le même objectif, largement inspiré de Vine : créer et partager rapidement de courtes vidéos amusantes.

Lasso n’a été annoncée que via un tweet, sans communiqué de presse, et avec une disponibilité limitée essentiellement aux pays anglosaxons.

L’utilisation est calquée sur TikTok, de la même manière que les Stories Instagram (puis Facebook et WhatsApp) calquaient Snapchat. L’utilisateur s’enregistre pendant un maximum de 15 secondes en train de danser, chanter (fonction lipsync incluse) ou autre, puis la publie.

Disponible sur Android et iOS, elle fonctionne avec un compte propre ou en se connectant via Facebook ou Instagram. Lors du partage des vidéos, on peut publier en même temps dans les Stories Facebook, et prochainement celles d’Instagram.

On retrouve tous les outils habituels de ce genre d’application, avec filtres, stickers et autres. Les vidéos se retrouvent dans un flux, les contenus étant démarrés automatiquement. Chaque vidéo peut évidemment être accompagnée de hashtags, sur lesquels on peut appuyer pour filtrer les contenus. Les hashtags sont également utilisables dans la recherche.

Ne reste plus qu’à attendre la disponibilité en France et les inévitables comparaisons avec TikTok. En outre, Byte, le successeur officiel de Vines, doit arriver au printemps prochain. On assistera alors à une bataille entre l’application du moment, la copie par un mastodonte et l’héritière de celle qui avait lancé le concept.

Copié dans le presse-papier !

Depuis un peu moins de dix ans et sous l'impulsion de Jack Ma (cofondateur et président d'Alibaba), le 11 novembre est devenu en Asie un jour de promotions dans la veine du Black Friday américain.

Le géant de la vente en ligne Alibaba a fait exploser les compteurs cette année encore : « 1 milliard de dollars (6,9 milliards de yuans) de GMV a été généré via Alipay en 1 minute et 25 secondes », GMV étant l'abréviation de Gross Merchandise Value, soit la valeur totale des commandes réglées via Alipay sur les places de marché grand public d’Alibaba en Chine.

Business Insider explique qu'en 10 minutes Alibaba a dépassé le total des ventes d'Amazon durant son Prime Day en juillet dernier. En à peine plus d'une heure, le seuil des 10 milliards de dollars était franchi.

Dans un tweet, Alibaba affirme qu'il aura fallu 15 heures et 49 minutes pour dépasser son chiffre d'affaires de l'année dernière. Sur la journée du Singles Day, le total atteint 30,8 milliards de dollars, « soit une augmentation de 27 % par rapport à 2017 » affirme le revendeur. C'est néanmoins le taux de croissance le plus bas depuis le lancement des Singles Day, comme l'indique TechCrunch.

Après la seconde édition des French Days (avec une hausse des volumes d'affaires jusqu'à 50 % selon les enseignes), cette période commerciale particulière en Asie fait des émules en France. En plus des importateurs comme Gearbest et Aliexpress, plusieurs revendeurs ont tenté de surfer sur cette vague ce week-end avec des promotions. Pour la troisième année consécutive, Cdiscount répondait présent. Il n'était pas le seul : Nocibé, Rue du Commerce, Sephora, etc.

Pour rappel, les prochains rendez-vous en France sont les Black Friday et Cyber Monday, puis les soldes d'hiver en janvier.

Copié dans le presse-papier !

L'Agence nationale des fréquences (ANFR) a mis en ligne son observatoire du déploiement de la 4G pour le mois d'octobre. Orange se démarque largement avec plus de 1 800 antennes activées, contre 730 à 930 pour SFR, Bouygues Telecom et Free Mobile.

Les deux derniers sont toujours les seuls sur la bande des 700 MHz, avec respectivement 79 et 417 antennes supplémentaires en service. Orange n'a toujours que 4 antennes, tandis que SFR n'en a aucune.

L'ANFR ajoute un tableau des supports 5G expérimentaux autorisés en métropole : Bouygues Telecom en a 18 (une de plus en un mois), tandis qu'Orange a obtenu ses six premières autorisations (cinq dans les Bouches-du-Rhône et une dans les Hauts-de-Seine), sur la bande des 3,5 GHz.

En outremer, on peut remarquer les premières autorisations pour Free Mobile à Saint Martin (page 32 et suivante du PDF).