du 24 octobre 2017
Date

Choisir une autre édition

L’Interactive Advertising Bureau (IAB) compte s’opposer à un éventuel renforcement de la transparence des plateformes, rapporte Bloomberg. Il doit être entendu aujourd’hui par la commission d’enquête sur l’ingérence russe dans l’élection de Donald Trump en novembre 2016.

L’industrie tente depuis plusieurs mois de montrer patte blanche, que ce soit par la Coalition for Better Ads (qui évite de réduire le pistage des internautes), des initiatives plus isolées, comme la transparence sur les publicités politiques promise par Facebook, ou les démonétisations massives de vidéos chez YouTube après un scandale en début d’année. Des efforts qui doivent encore prouver leur efficacité, se cantonnant pour certaines à de belles annonces.

L’industrie publicitaire américaine plaide pour l’autorégulation sur Internet
chargement Chargement des commentaires...