du 30 juin 2020
Date

Choisir une autre édition

Comme le rapporte The Next Web, les officiels Indiens accusent ces applications de « voler et transmettre subrepticement et sans autorisation les données des utilisateurs à des serveurs en dehors de l'Inde ». La liste des 59 applications est disponible ici.

Pour rappel, les deux pays sont à couteaux tirés en ce moment, avec le risque d’une nouvelle guerre selon certains.

L’Inde bannit 59 applications chinoises, dont TikTok, WeChat et Helo
chargement Chargement des commentaires...