du 19 mars 2020
Date

Choisir une autre édition

Le gouvernement a finalement retiré l’article étendant d’une nouvelle année l’expérimentation des boîtes noires, ces traitements algorithmiques introduits par la loi renseignement en 2015 pour détecter des menaces terroristes.  

Le texte désormais déposé au Sénat, sera en discussion le 19 mars, pour partir ensuite directement à l’Assemblée nationale. 

Une adoption au pas de course, qui va conduire le gouvernement à déclarer l’état d’urgence sanitaire dans notre pays (nos explications).

L’extension des boîtes noires supprimée dans le projet de loi d’urgence
chargement Chargement des commentaires...