du 07 janvier 2019
Date

Choisir une autre édition

Un décret du 26 décembre ajoute 115 sites à ceux que les opérateurs étaient censés couvrir en 2018, dans le cadre de l’accord mobile signé à la mi-janvier. Une liste de 431 communes à traiter avait été publiée en juillet, alors que le contenu de l’accord reste secret, mis à part les engagements des opérateurs.

Pour mémoire, l’autorité des télécoms fournit une carte simulant la couverture mobile, en principe précise à 50 mètres. Elle montre encore de nombreux trous, malgré le passage d’une logique de couverture de la population à celle du territoire l’an dernier.

L’État pointe plus de sites mobiles à couvrir
chargement Chargement des commentaires...