du 19 juin 2020
Date

Choisir une autre édition

« Nous savons qu’il s’agit d’un piratage émanant d’un acteur étatique sophistiqué au vu de l’ampleur et de la nature des cibles », explique le Premier ministre Scott Morrison, comme le rapporte Reuters.

Il ne donne pas le nom du pays en question, ni même d’indice. Les cibles sont nombreuses et d’importance : « institutions gouvernementales, organisations politiques, fournisseurs de services essentiels et opérateurs d’infrastructures essentielles », selon nos confrères. Aucune fuite de données ne serait à déplorer. 

Pour rappel, l’Australie, le Canada, les États-Unis, la Nouvelle-Zélande et le Royaume-Uni forment l’alliance Five Eyes, qui porte notamment « sur le partage du renseignement ».

L’Australie affirme être cyberattaquée par « un acteur étatique sophistiqué »
chargement Chargement des commentaires...