du 03 avril 2020
Date

Choisir une autre édition

L’Arcep fait le bilan de l’année 2019 sur le marché des communications électroniques en France

Le régulateur des télécoms vient de mettre en ligne son observatoire du marché des communications électroniques en France pour le quatrième trimestre 2019.

« Pour la première fois en 2019, le revenu des services mobiles progresse nettement ce trimestre, de 3,6 % en un an. Au cours des neuf premiers mois de l’année 2019, la croissance n’avait pas dépassé 1 % », explique l’Arcep.

Le gendarme continu son analyse : « Le revenu des opérateurs fixes recule quant à lui depuis près de 10 ans mais dans une moindre mesure ce trimestre […] En effet, depuis le deuxième trimestre 2019, le revenu issu de la vente des accès à haut et très haut débit s’est stabilisé et renoue même avec la croissance en cette fin d’année 2019 (+2,3 % en un an) ».

La fibre est toujours largement en croissance : « La progression exceptionnelle du nombre de locaux éligibles au FTTH (18,3 millions fin décembre, +4,8 millions au cours de l’année 2019) confirme le déploiement accru de cette technologie. Il permet à de plus en plus de consommateurs d’y accéder : 2,3 millions d’accès ont ainsi été activés en 2019 ».

Enfin, « le taux d’accroissement annuel du nombre de cartes SIM se situe, pour la première fois depuis cinq trimestres, au-dessus de 2 % […] Le volume de données consommées sur les réseaux mobiles (1,5 exaoctet) continue de croître à un rythme soutenu (+45 % en un an), tout comme la consommation moyenne par carte (7,0 Go par mois, +43 %) ». 

chargement Chargement des commentaires...